Etats-Unis : Sprint lance le roaming data illimité

13
AVR
2015
Partager cette actu sur :

Sprint, un des quatre opérateurs historiques américains  a décidé de proposer à ses abonnés l’itinérance sur la data en illimité. Quel opérateur français suivra cet exemple ?

FacebookTwitter

Ça bouge chez les opérateurs américains. Quelques semaines après la mise en place du report de la data non consommée d'un mois sur l'autre par AT&T et T-Mobile, Sprint contre-attaque en proposant le roaming en illimité sur la data et les SMS. Désormais, un abonné Sprint qui voyage pourra surfer sur Internet avec son smartphone en utilisant son enveloppe data sans surcoût. Ce service concerne aussi bien le grand public que les professionnels qui peuvent aussi envoyer des SMS. Pour les appels en revanche, la minute d'appel leur sera facturée 0,20 $, un prix fixe simple à retenir et qui permet de se faire rapidement une idée du montant de facture. L'offre concerne des pays très intéressants pour le public américain ; on y trouve : le Brésil, le Costa Rica, l'Argentine, le Salvador, le Japon, l'Allemagne, le Mexique, le Panama, le Chili, le Royaume-Uni, le Nicaragua, le Guatemala, la Russie et l'Espagne.   sprint-roaming-tarifs De l'illimité mais en 2G Cette offre en roaming est plus un coup marketing qu'un véritable avantage donné aux consommateurs. Et pour cause, la data illimitée en roaming ne fonctionne qu'en 2G. A l'heure de la 4G, les abonnés risquent d'avoir du mal à supporter une telle régression. Avec la 2G, il leur sera quasiment impossible d'ouvrir une page web ;  au mieux ils pourront consulter leurs mails. Le gros avantage de cette option réside dans les notifications que reçoivent les smartphones (météo, informations). Ainsi, un abonné qui oublie d'interdire l'utilisation de la data sur son smartphone n'aura pas de mauvaises surprises même s'il n'est pas allé sur Internet durant son séjour à l'étranger. Toutefois, Sprint permet à ses abonnés qui souhaitent profiter d'une meilleure connexion à l'étranger de choisir parmi trois options pour surfer en 3G :

  • 100 Mo pour un pass d'une journée à 15$
  • 200 Mo pour un pass d'une semaine à 25 $
  • 500 Mo pour un pass de 14 jours à 50$
Quand l'abonné épuise son quota en 3G, il  bascule automatiquement sur la 2G. Appels voix en Wi-Fi en roaming Avec l'arrivée des appels voix en Wi-Fi, Sprint a aussi décidé de le rendre accessible dans plus de 200 pays. Cette fonctionnalité permet d'utiliser une connexion Wi-Fi pour passer des appels sans passer par une application VoIP. Pour le moment, en France, seul Orange a annoncé qu'il le proposerait à ses abonnés dans les mois à venir. Pour le moment, il n'y a que Sprint qui propose cet avantage, Verizon et AT&T ne l'ont pas encore inclus dans leurs offres. "Les retours de nos clients indiquent combien il est important de voyager sans avoir peur des frais élevés liés au roaming" a déclaré Marcelo Claure, directeur de Sprint. Encore plus de destinations D'après Marcelo Claure, cette offre devrait encore s'améliorer en proposant encore plus de destinations. Pour le moment, le seul opérateur proposant un service similaire aux Etats-Unis est T-Mobile avec des forfaits commençant à 50$ par mois mais proposant de la 3G voire de la 4G. Et en France qui osera ? En France, les opérateurs ont fait de gros efforts sur le roaming l'an dernier en proposant la plupart du temps les SMS en illimités et une utilisation de l'enveloppe data dans certains pays. Toutefois, la plupart des offres en roaming sont soumises à des restrictions sur la durée d'utilisation 35 jours par an chez Free et Bouygues Telecom par exemple. Il faut reconnaître que depuis ces avancées, aucun opérateur n'a osé faire bouger les lignes, pas même Xavier Niel qui a pourtant évoqué à plusieurs reprises qu'il pouvait encore faire bouger les choses notamment pour les frontaliers. On attend toujours.        

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus