Fin de l’itinérance en Europe : la Commission donne des détails

22
SEP
2016
Partager cette actu sur :

On le sait, fin juin 2017, les frais d’itinérance n’existeront plus. Il sera alors possible d’utiliser son forfait en France comme en Europe. Toutefois, la Commission européenne a dévoilé les mesures qui permettront aux opérateurs de se protéger des abus potentiels de leurs clients.

FacebookTwitter

Après la liberté de circulation des personnes en Europe, c'est au tour de la liberté de circulation des smartphones. A partir de fin juin 2017, il sera possible d'utiliser son forfait en Europe exactement de la même manière qu'en France.

La liberté d'usage des smartphones en Europe

Fini les surtaxes et la (mauvaise) surprise du hors forfait à son retour de vacances. Il existe pourtant de nombreux forfaits qui permettent déjà ce type d'usage mais ils sont généralement réservés au haut de gamme.

Les opérateurs s'inquiètent déjà des abus possibles, notamment du fait que les citoyens souscrivent un forfait dans un pays où les offres sont bien moins chers et l'utilisent exclusivement dans leur pays d'origine.

Éviter les abus

Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free sont en première ligne sur ce sujet, la France est l'un des pays en Europe et dans le monde où la téléphonie mobile et fixe est la moins chère.

Pour tenter de dissuader les futurs fraudeurs, la Commission européenne a réfléchi à une série de mesures. La première ébauche a suscité une importante polémique puisque celle-ci imposait au consommateur une limitation de l'itinérance dans le temps et avec un quota, rendant stérile le projet originel.

Plusieurs conditions à respecter

Résultat, la Commission européenne a publié une deuxième proposition impliquant trois cas dans lesquels les opérateurs pourront facturer leurs clients et éviter les effets d'aubaine :

  • si le trafic (appels/SMS/MMS/Internet) en itinérance est plus élevé que dans le pays d'origine
  • si une carte SIM inactive depuis longtemps n'est utilisée qu'en itinérance
  • si plusieurs cartes SIM sont utilisées par un même abonné en itinérance

Si un client est dans ce cas, l'opérateur pourra donc facturer en hors forfait sa consommation au tarif maximal de 0,04€/appel, 0,01€/SMS, et 0,0085€/Mo. Ces mesures ne sont que des propositions et la liste n'est que provisoire, elle pourrait donc s'enrichir dans les semaines à venir.

Vous pouvez tester la qualité des réseaux mobiles d'Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free et des opérateurs européens via l'application nPerf disponible gratuitement sur iOS, Android et Windows Phone.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus