A 13:46 dans Free

Free veut s’attaquer au Royaume-Uni

26
JAN
2016
Partager cette actu sur :

Le Financial Times vient de révéler que l’entreprise fondée par Xavier Niel s’intéresserait au marché britannique. A défaut d’avoir pu être présent outre-Atlantique, Free le sera peut-être outre-Manche.

FacebookTwitter

Après la Suisse, l'Italie, Monaco, Iliad, la maison mère de Free aurait des vues sur le Royaume-Uni. D'après le Financial Times, Xavier Niel serait entré en contact avec l'Ofcom, le régulateur des télécoms britanniques, pour manifester un intérêt "préliminaire" pour une entrée sur le marché. A l'instar de ce qui se passe en France, le marché des télécoms est en plein transformation avec une éventuelle fusion entre les deux géants que sont O2 et Three. Tout comme le rachat d'Orange par Bouygues Telecom va entrainer des cessions de parts de réseau voire d'abonnés, cette fusion devrait aussi être soumise à une ouverture du réseau de la nouvelle entité à ses concurrents. Si l'opportunité se présentait Free pourrait bien la saisir. Pour le moment Iliad reste très discret sur le sujet. Si cette information est avérée, elle prouve que les opérateurs cherchent tous à grossir pour atteindre une taille critique. Face à SFR, propriété d'Altice qui possède une présence dans le monde entier, face à Orange qui lui aussi dispose d'une présence hors de France conséquente, Free n'aura pas d'autres choix que de grossir.

Source : Les Echos
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus