A 11:09 dans Europe, Google, International

Google modifie sa politique de confidentialité

26
JAN
2012
Partager cette actu sur :

Logo GoogleGoogle, le géant américain de la recherche sur Internet, semble avoir rapidement réagi à la nouvelle législation de l’Union européenne sur la protection des données personnelles. Dès le 1er mars, les titulaires d’un compte Google devront accepter la nouvelle politique de confidentialité s’ils veulent continuer à utiliser les services Google.

Clairement visé par la nouvelle législation de l’Union européenne en matière de protection des données personnelles, Google a annoncé qu’il allait complètement revoir sa politique de confidentialité. Toutefois, de son côté, le géant de la recherche sur le net prétend que ce nouvelle façon de traiter nos informations confidentielles lui permettra d’affiner le ciblage de la publicité.

Services de Google La firme de Mountain View enverra un mail aux titulaires d’un compte Google pour leur demander d’accepter la nouvelle charte. En cas de refus, la firme américaine prévient que les membres ne pourront plus utiliser ses services mais pourront tout de même sauver leur données. Avec cette décision, Google répond aux exigences de Bruxelles qui demande que tous les sites possédant des données personnelles obtiennent le consentement de leurs clients pour leur utilisation.

La nouvelle charte fusionnera les données personnelles recueillies par les différents services : Gmail, Picasa, YouTube… Ainsi, la firme pourra mieux connaître toutes nos habitudes avec ses 60 services. « Pour résumer, nous vous traiterons comme un utilisateur unique à travers tous nos produits., résume Alma Whitten, un responsable de la confidentialité chez Google.

Google+ un nouveau Facebook ?

Google contre facebookSi la firme répond aux attentes de l’Union européenne et prétend améliorer les résultats des requêtes des internautes, elle agit surtout pour améliorer Google+ son nouveau réseau social. En regroupant toutes les données, Google+ fonctionnera sur le même principe que Facebook. En plus de mettre les internautes en relation, le réseau social donnera accès à tous les services (mail, agenda, moteur de recherche) comme le fait Facebook actuellement avec Bing pour son moteur de recherche.

Le web est en effervescence

Cette annonce suscite la colère des internautes qui voient dans cette politique la fin de l’anonymat. Car en fusionnant nos comptes, Google sera au courant de nos moindres faits et gestes. Cependant, la société américaine fait remarquer qu’elle disposait déjà de toutes les informations en question.

Cherchant à rassurer les internautes, Google assure que les données recueillies ne seront pas revendues à des tiers et que les informations sur nos habitudes de consommation recueillies par Google Wallet, sa solution de paiement par téléphone, resteront séparées. Pour combien de temps ?

Finalement, d’un moteur de recherche Google a créé sa propre galaxie de services dans laquelle l’internaute peut évoluer sans avoir à en sortir. Facebook a aussi créé son propre univers en commençant par un réseau social. Après le match Microsoft-Apple, la confrontation des prochaines années sera celle de Google contre Facebook.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus