Google pourrait abolir les frais de roaming à l’étranger

7
AVR
2015
Partager cette actu sur :

Le géant d’Internet se prépare à lancer sa première offre mobile en tant que MVNO aux Etats-Unis. Après s’être imposé dans la téléphonie avec l’OS le plus utilisé dans le monde, Google pourrait également s’imposer en tant que leader des opérateurs de réseau mobile virtuel outre-Atlantique.

FacebookTwitter

three-logoGoogle : en négociations avec le géant Hutchinson Whampoa

Afin de préparer le lancement de son offre mobile, Google serait actuellement en phase de négociations avec des opérateurs à l’international, dont le groupe Hutchison Whampoa, maison-mère de Three au Royaume-Uni, en Irlande, en Italie, mais aussi en Suède et au Vietnam et est une des sociétés les mieux cotées en bourse à Hong-Kong.

Une offre avec appels, SMS et data Internet gratuits à l’étranger

A l’issue de ces négociations, il pourrait convenir d’un accord pour permettre à toute personne ayant souscrit à l’offre de Google d’utiliser sonsmartphone à l’étranger sans avoir à débourser un seul centime pour le roaming. L’offre inclurait également les appels vocaux, les SMS et de la data au même prix quelle que soit la location de l’utilisateur. L'opérateur Three a d'ailleurs déjà supprimé les frais d'itinérance dans sept pays.

Le service qui pourrait révolutionner les offres mobiles

L’information est arrivée un mois après que Google ait confirmé que son service mobile serait proposé à petite échelle. Si les négociations venaient à se confirmer, cette expérimentation pourrait donc inciter les plus importants opérateurs américains, tels que AT&T et Verizon, à baisser leurs prix ou à céder plus de services gratuits à leurs clients.

Un projet dans la continuité de Google Fiber ?

Ce test pourrait également pousser les opérateurs à investir dans de nouvelles technologies pour améliorer la couverture mobile, notamment la couverture Wi-Fi. En effet, Google compte lancer son offre avec les smartphones Nexus 6, lesquels sont supposés switcher entre réseau mobile et Wi-Fi sans interrompre un appel. Si la vision novatrice de Google venait à transformer l’essai, les opérateurs comme les constructeurs pourraient être contraints de suivre ses traces pour se maintenir sur le marché de la téléphonie aux Etats-Unis.

Google a déjà réussi à faire de même pour la couverture Internet en installant ses infrastructures Google Fiber dans les zones les moins biens desservies, en commençant par Kansas City. Les opérateurs Internet avaient à leur tour contre-attaqué en déployant la fibre optique dans des zones stratégiques.

Source : TheTelegraph
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus