A 10:30 dans Fibre optique

WACS : un nouveau câble pour sous-marin pour l’Afrique

8
AVR
2011
Partager cette actu sur :

cybercafe en afriqueL’Afrique va entrer dans l’ère numérique. Le projet WACS, West Africa Cable System, touche à son but. Le câble sous-marin de fibre optique déployé par l’opérateur MTN qui relie l’Europe à l’Afrique atteindra l’Afrique du Sud le 18 avril. Cette nouvelle connexion augmentera les capacités d’accès de l’Afrique à Internet de 23 %.

Le monde va encore rétrécir. Après le câble ACE qui relie le continent africain à l’Europe et IMEWE pour le Moyen-Orient et l’Asie, l’Afrique va connaître une véritable révolution numérique. Un autre projet d’envergure est sur le point d’être achevé. Le câble sous-marin en fibre optique, WACS (West African Cable System) long de 14 000 kilomètres qui part de Londres et qui longe la côte ouest de l’Afrique, atteindra l’Afrique du Sud le 18 avril.

Carte du déploiement du câble sous-marin en fibre optique WACS en Afrique

MTN, l’opérateur mobile, présent dans plus de 20 pays d’Afrique et du Moyen-Orient et principal investisseur dans ce chantier, promet que ce projet devrait « catapulter l’Afrique dans l’ère numérique ». Le câble WACS est composé de fibres optiques de très haute capacité. Avec son coût de 650 millions de dollars et une capacité de 5,120 Terabits par seconde, il est aujourd’hui le plus grand projet de ce type en Afrique. Il possède 15 points de connexion le long de la côte ouest de l’Afrique dans des pays comme, la République démocratique du Congo, le Cameroun, le Nigéria et la Côte d’Ivoire. Sa mise en service devrait intervenir au deuxième trimestre.

En augmentant les capacités d’accès du continent africain à Internet de 23 %, MTN entend contribuer à faire entrer ses habitants dans le village global. Un défi de taille lorsque l’on sait que le taux de pénétration d’Internet est inférieur à 1 %.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus