A 10:30 dans Amérique, International

Les Etats-Unis veulent subventionner l’abonnement Internet des foyers modestes

9
MAR
2016
Partager cette actu sur :

Mardi dernier, le régulateur américain des télécoms a dévoilé un plan pour aider les foyers modestes à accéder à Internet. Il propose une subvention de 9,25$/mois.

FacebookTwitter

Il n'y a pas qu'en France que l'on se préoccupe de faire basculer le plus de foyers sur une connexion très haut débit. Aux Etats-Unis, la FCC, Federal Communications Commission (l'équivalent de l'ARCEP en France) propose de verser une subvention de 9,25 dollars par mois aux foyers à bas revenus pour les aider à payer leur abonnement Internet.

Avec cette aide, le régulateur américain des télécoms espère que les foyers modestes aient un accès facilité à ce qui est désormais considéré comme un outil vital pour l'éducation, les loisirs et la vie de tous les jours.

«Nous parlons des vrais gens», a déclaré Mignon Clyburn dans un interview, «Ces personnes sont celles qui ont le plus besoin d'une connexion Internet et elles sont du mauvais côté de la fracture numérique».

Cette proposition reprend un programme existant connu sous le nom de "LifeLine", qui délivre une aide de 9.25$/mois pour accéder à une ligne de téléphone. Les changements permettront aux américains de bénéficier de cette aide soit pour une offre internet fixe soit pour une offre mobile.

Une service minimum de 10 Mb/s

Les opérateurs qui acceptent de participer au programme LifeLine devront leur fournir une connexion de 10 Mb/s en débit descendant et au minimum 1 Mb/s en montant. Sur le mobile, l'enveloppe data devra contenir au minimum 500 Mo en 3G, chiffre qui augmentera progressivement jusqu'en 2018 pour atteindre les 2 Go.

20% des Américains exclus d'Internet

Aus Etats-Unis, les plus riches ses sont vite adaptés au numérique mais les plus pauvres sont restés en retrait explique Tom Wheeler et  Clyburn, les directeurs de la FCC. «L'accès à Internet est devenu un pré-requis pour une pleine participation à la vie de la société mais près d'un américain sur 5 ne profite pas des opportunités rendues possible par la plus performante et la plus omniprésente des technologies », ont écrit les deux hommes.

Le Wi-Fi du MacDo pour faire les devoirs

Les agences officielles citent souvent l'absence de connexion comme un obstacle majeur dans la croissance économique notamment chez les plus pauvres. Certains rapports montrent que des enfants comptent sur les réseaux Wi-Fi public des restaurants et des fast food pour faire leurs devoirs. Une situation qui pénalise fortement ces enfants.

Pour l'instant, ce n'est qu'une proposition et elle risque d'en rester à son stade. Son coût est estimé à 2,25 milliards de dollars et concernerait entre 5 et 8,5 millions de foyers.

Du côté des conservateurs, on décrit cette mesure comme catastrophique en raison de son coût. Son vote interviendra le 31 mars prochain.

En France aussi, le gouvernement veut aider les plus modestes à accéder à Internet. Cela passe à la fois par des tarifs préférentiels mais aussi par la suppression de la coupure en cas de non-paiement, mesure qui soulève un vent de protestation de la part des opérateurs.

Source : Washington Post
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus