A 13:27 dans Fibre optique, Orange

IMEWE : le câble qui relie l’Europe à l’Asie et au Moyen-Orient

15
DEC
2010
Partager cette actu sur :

IMEWE, câble sous-marin logoUn nouveau pont entre l’Europe, l’Asie et le Moyen Orient est en service. France Télécom-Orange a annoncé que le câble sous-marin en fibre optique IMEWE (India, Middle East Western Europe) est opérationnel depuis le 10 décembre, il relie huit pays : la France, l’Italie, l’Inde, le Pakistan, les Emirats-Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Liban.

Logo OrangeL’Occident se rapproche encore un peu plus de l’Asie et du Moyen-Orient. Actuellement, partie prenante du projet ACE, le câble de 12 000 km qui relie l’Europe à l’Afrique, France Télécom-Orange vient de réaliser une nouvelle prouesse technologique. L’opérateur historique vient d’annoncer la mise en service du câble en fibre optique sous-marin IMEWE (India Middle East Western Europe).

D’une longueur de 13 000 km, il dessert huit pays en ultra haut débit : la France, l’Italie, l’Inde, le Pakistan, les Emirats-Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Liban. Ce projet a coûté 480 millions de dollars dont 60 à la charge de France Télécom-Orange.

IMEWE carte de la déploiement du câble

IMEWE bénéficie de la meilleure technologie utilisée dans les câbles sous-marin : le multiplexage de longueur d’ondes (WDM) qui permet de faire varier la capacité selon la demande sans nouvelle intervention sous-marine. La capacité potentielle totale est de 3,84 Tbits/s. Grâce à un système évolutif, il pourra offrir des liaisons à 40 Gbits/s dans le futur.

Qatari au téléphone
Pour déployer ce câble, France télécom-Orange s’est entouré de partenaires majeurs au sein d’un consortium international regroupant :Bharti, Etisalat, Ogero, Pakistan Telecom, Saudi Telecom, Telecom Egypt, Telecom Italia Sparkle et Tata Communications.

Avec ce câble, l’opérateur met à disposition de ses clients européens de nouvelles capacités de transmission qui leur ouvrent la porte sur un continent en plein essor économique. De plus, il donne aux pays du Moyen-Orient une nouvelle connexion aux réseaux internationaux. Enfin, avec cette artère numérique, Orange renforce sa présence dans les pays émergents où il réalise une part importante de son chiffre d’affaires.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus