Neutralité du Net aux Etats-Unis : Internet devient un service public

27
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Les Américains viennent de gagner une victoire contre l’Internet à deux vitesses : une loi en faveur de la neutralité du net vient d’être adoptée par la FCC, le régulateur des télécoms.

FacebookTwitter

neutralité du net

Bonne nouvelle pour les sites de contenus américains : la Federal Communications Commission (FCC) vient d'adopter une loi visant à garantir la neutralité du Net aux États-Unis. Le régulateur des télécoms a approuvé à trois votes contre deux la proposition de texte évoquée en début de mois par Tom Wheeler, le patron de la FCC.

Les opérateurs américains ne pourront pas accorder un meilleur débit à des sites de contenus en échange de paiement. La FCC interdit désormais aux fournisseurs d'accès Internet de favoriser ou à l'inverse de ralentir l'accès à des contenus quels qu'ils soient. La nouvelle loi adoptée par la FCC veut en effet préserver la neutralité du net, qui implique un traitement équitable de tous les flux de données sur Internet.

"Internet est l'outil ultime de la liberté d'expression.[...] Il est trop important pour permettre aux fournisseurs d'accès à haut débit de fixer les règles" a déclaré Tom Wheeler.

L'accès à Internet devient un service public

La nouvelle loi se fonde sur une reconsidération de l'accès à Internet : désormais, une connexion Internet fixe ou mobile est reconnue comme un service public, à l'instar de l'eau ou de l'électricité.

Ce texte met un terme à de nombreuses polémiques qui agitent le monde des télécoms depuis plusieurs mois dans le monde entier et plus particulièrement aux Etats-Unis. L'an dernier, la FCC avait d'ailleurs approuvé un projet de réglementation allant à l'encontre de la neutralité du net. Le texte autorisait en effet les opérateurs à faire payer des sites de contenus en échange de la garantie d'un bon débit. Le projet n'a jamais vu le jour, notamment grâce à l'intervention du Président Obama en novembre dernier qui a clairement exprimé son intention de protéger la neutralité du Net.

Les opérateurs n'ont pas dit leur dernier mot

De nombreux géants du net tels que Netflix, Twitter ou Yelp ont salué la décision du régulateur américain. En revanche, les opérateurs sont en colère. Verizon, AT&T ou encore Comcast jugent les mesures prises par la FCC trop lourdes ; Verizon évoque notamment "des régulations mauvaises et antiques" conçues "à l'ère de la locomotive à vapeur et du télégraphe". Les fournisseurs d'accès Internet pourraient donc bien prolonger le débat et demander de nouveaux recours judiciaires.

Si vous n'avez pas encore saisi le principe de neutralité du web, regardez cette vidéo de l'humoriste anglais John Oliver !

John Oliver (HBO) - Neutralité du net (VOSTFR) par Numerama

Source : Le Parisien
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus