Roaming en Europe : des frais d’itinérance jusqu’en 2018 ?

28
JAN
2015
Partager cette actu sur :

Mauvaise nouvelle pour les mobinautes ayant l’habitude de voyager à l’étranger : la fin du roaming n’est semble-t-il pas pour demain. D’après un document préparé par l’Union européenne, les opérateurs mobiles européens pourraient continuer à faire payer des frais d’itinérance aux utilisateurs pendant encore trois ans.

FacebookTwitter

Neelie KroesEn septembre 2013, Neelie Kroes, alors Commissaire européenne chargée de la société numérique, affirmait son intention d'abolir les frais d'itinérance en Europe via la révision du Paquet Télécom.

Ce projet avait alors soulevé de nombreuses polémiques notamment de la part de l'ORECE (Organe des régulateurs européens de communication électronique) s'inquiétant de l'avenir des opérateur nationaux et des opérateurs virtuels dans le cas où une telle mesure serait mise en place.

En juin dernier, la Commission européenne faisait un pas de plus vers l'élimination des frais d'itinérance en Europe en réduisant de plus de 50% les tarifs maximum applicables à l’utilisation de data. Les prix des appels et des SMS ont également été plafonnés. Ainsi, depuis cet été :

  • Passer un appel coûte au maximum 19 centimes d’euro la minute (au lieu de 24 centimes en 2013)
  • Recevoir un appel coûte au maximum 5 centimes d’euro la minute (au lieu de 7 centimes en 2013)
  • Envoyer un SMS coûte au maximum 6 centimes d’euro (au lieu de 8 centimes en 2013)

Une mesure efficace mais loin d'être suffisante pour la Commissaire européenne chargée de la société numérique : "Pourquoi devrions-nous payer des frais d’itinérance dans un marché unique ? D’ici à la fin de cette année, j’espère que nous parviendrons à un accord sur la disparition totale des frais d’itinérance. Le Parlement a fait sa part du travail, c’est maintenant au tour des États membres de jouer !" insistait alors Neelie Kroes.smartphone euro roaming

Un appel qui n'a pas été entendu par tous. En effet, d'après un document préparé par l'Union européenne, les opérateurs mobiles européens seront autorisés à faire payer des surcoûts à leurs abonnés en cas d'utilisation de leurs smartphones à l'étranger. Cette proposition a été faite par la Lettonie, qui préside le Conseil européen. Les frais d'itinérance pourraient donc continuer jusqu'en 2018.

Toutefois, d'après ce même document, ces frais d'itinérance seraient encadrés par une franchise mise en place par les opérateurs. Les abonnés pourraient alors utiliser leur terminal mobile (appel, SMS, data) depuis un pays européen au tarif local jusqu'à une certaine somme (dont le montant n'a pas été précisé).

En attendant la fin des frais d'itinérance, rappelons que de nombreux opérateurs proposent aujourd'hui à leurs abonnés mobiles de bénéficier du roaming sans surcoût dans certaines limites (de temps et de destination notamment). Pour en savoir plus, consultez notre dossier dédié.

Source : Reuters
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus