Roaming : 41 % des Français éteignent leur mobile en voyage

18
FEV
2014
Partager cette actu sur :

Drapeau européen Union européenne CommissionNeelie Kroes, la commissaire européenne en charge de la société numérique a trouvé de nouveaux arguments pour faire tomber les frais d’itinérance lors de nos déplacements au sein de l’Union Européenne. Une étude publiée la Commission européenne montre qu’une majorité d’Européens éteignent leur téléphone mobile lorsqu’ils franchissent la frontière de leur pays. Les opérateurs semblent ne plus faire la sourde oreille.

FacebookTwitter

Finalement, Bruxelles n’aura peut-être plus besoin d’imposer aux opérateurs une baisse des tarifs du roaming par la contrainte comme elle l’a fait jusqu’à maintenant. Une récente étude sur le comportement des Européens prouve que les opérateurs feraient mieux d’abolir les frais d’itinérance car au final, les tarifs prohibitifs nous incitent à éteindre nos téléphones mobiles. Le sondage réalisé auprès de 28 000 personnes en Europe montre que 28% des Européens éteignent leur smartphone lorsqu’ils franchissent la frontière. Les Français se distinguent puisque 41 % d’entre-eux le coupent. Pour l’Internet mobile, c’est encore pire, 47% des Européens n’utilisent jamais le réseau mobile pour se connecter à Internet hors de leur pays (55% des Français). Au final, ce sont 94% des Européens qui limitent leur usage du téléphone mobile lors de leurs déplacements en Europe. Neelie Kroes se dit « choquée » par ces résultats et affirme qu’elle doit poursuivre son combat pour abolir les frais de roaming. « We have to finish the job » déclare la vice-présidente de la Commission européenne. Après avoir obligé les opérateurs à baisser leurs tarifs, elle veut parvenir à une suppression totale de ces frais d’ici 2016. Toutefois, elle s’est heurté à la résistance des opérateurs qui estimaient que la chute de revenus entrainerait une baisse de l’investissement notamment dans la 4G. Cependant, il faut croire que les opérateurs français n’attendront pas d’être contraints par Bruxelles de supprimer les frais d’itinérance. En France, Free a ouvert la voie en supprimant les frais vers le Portugal, l’Allemagne, l’Italie, et les Pays-Bas. Bouygues Telecom, Orange et SFR se sont ouverts à tous les pays de l’Union Européenne. Toutefois, hormis SFR, tous ont imposé une restriction de 35 jours d’utilisation du forfait hors des frontières. C’est déjà un bon début.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus