A 13:46 dans Constructeurs

Les smartphones chinois ont la côte

27
AVR
2016
Partager cette actu sur :

Le marché du smartphone se porte plutôt bien en 2016. Parmi les grandes marques mondiales, de nouveaux challengers réussissent à s’introduire dans ce secteur très convoité. Zoom sur les smartphones chinois qui attirent grâce à leur rapport qualité/prix.

FacebookTwitter

Le cabinet américain Gartner, basé dans le Connecticut à Stamford, a publié fin février une étude montrant l'évolution de la vente des smartphones dans le monde. Les statistiques établies par Gartner montrent à quel point les challengers asiatiques tels que Xiaomi, Meizu et Huawei gagnent du terrain.

David contre Goliath

Lorsqu'ils sont apparus sur le net, les smartphones chinois avaient du mal à se faire connaître, étant considérés comme moins aboutis. Au milieu des géants coréen (Samsung), et américain (Apple) dominant le marché, le pari n'était sûrement pas gagné d'avance.

Il faut dire que Samsung et Apple, les deux magnats du smartphone ont des atouts de taille :

  • une implantation sur le marché mondial depuis environ 10 ans. Apple lance la révolution tactile avec son premier iPhone en 2007 et Samsung se jette dans la bataille avec son Galaxy en 2009.
  • une force marketing très puissante. Qu'il s'agisse de la télévision ou du web, les 2 marques sont omniprésentes et sont ancrées dans l'esprit des consommateurs
  • des innovations marquantes telles que Siri, le touch ID (de iPhone) ou l'immersion dans la réalité virtuelle grâce au casque VR (de Samsung).

Il a fallu que les marques chinoises comme Lenovo, Meizu, Xiaomi ou Huawei redoublent d'efforts pour espérer déstabiliser les géants.

Le secret : miser sur le rapport qualité/prix

Les marques chinoises l'ont bien compris, les têtes des gondole de Samsung et d'Apple sont des smartphones premium qui s'adressent à des gens ayant un certain budget. Avec des prix élevés avoisinant parfois les 700€ pour le Samsung Galaxy S7 ou même 800€ pour l'iPhone 6s (version 64 Go), tout le monde ne peut en profiter.

C'est en proposant des terminaux mobiles à des prix relativement bas et très qualitatifs que les smartphones chinois se sont accaparé une partie du marché. En observant l'infographie du cabinet Gartner ci-après, on constate bien que Huawei  est l'enseigne ayant gagné le plus de parts de marché entre 2014 et 2015, toutes marques confondues. De plus, le chinois se place sur le podium directement après Apple, en 3ème position du top 5. Une performance remarquable soutenue par la légère hausse des ventes de smartphones si l'on compare les 4èmes trimestres de 2014 et de 2015 (environ 9,7%).

Evolution smartphones chinoios

  • Le Meizu M3 prend son envol

Fondé en 2003, Meizu s'est avant tout fait connaître dans le secteur des baladeurs MP3 et MP4. En 2007, lors de la révolution tactile Meizu lance son M8, vu d'un mauvais oeil par Apple car considéré comme trop ressemblant à l'iPhone.

Meizu a lancé mardi dernier son nouveau smartphone : le M3. Le smartphone se situe sur du milieu de gamme avec un prix se rapprochant des entrées de gamme.

Le Meizu M3 possède un écran HD (1280 X 720p) de 5 pouces, donc reste assez compact. Il incorpore un processeur octa-core MediaTek MT6750 et 2 ou 3 Go de RAM. La mémoire interne du smartphone est extensible via carte micro SD jusqu'à 128 Go.

Bien que l'appareil soit compatible sur tous les réseaux (une première pour la marque), il est disponible à l'import et aucune date de lancement officielle en France n'a été annoncée. Le prix du modèle possédant 2 Go de RAM et 16 Go de mémoire interne tournerait autour des 90€.

Meizu M3

  • Le Xiaomi Mi MAX se prépare pour mai 2016

Xiaomi lance tout type de smartphones, allant de l'entrée de gamme (série Redmi) au plus haut de gamme (série Mi). L'entreprise de Pékin, fait beaucoup parler d'elle sur le web. Entre décembre 2014 et juillet 2015, Xiaomi était la startup qui a connu le meilleur démarrage devant Uber.

La marque annoncera le Mi Max lors de sa conférence prévue le 10 mai. Quelques surprises devraient convaincre ceux qui sont encore sceptiques.

Pour frapper fort dans la catégorie "haut de gamme", Xiaomi aurait prévu pour Mi Max un écran de 6,4 pouces, autrement dit, une véritable phablette. Le Xiaomi Mi Max serait selon les rumeurs le premier d'une série Xiaomi axée sur les très grands écrans. Fini les Xiaomi en plastique, pour accentuer son aspect premium, l'appareil serait entièrement en métal. Enfin pour les caractéristiques plus techniques, la marque a doté sa création d'un traitement graphique poussé (Adreno 530), d'un processeur puissant (quad-core Qualcomm Snapdragon 820 64-bit) équivalent à celui du LG G5 et enfin de 3 ou 4 Go de mémoire vive. Sans parler bien-sûr du capteur d'empreintes situé sur le dos de l'appareil.

xiaomi-mi-max-render

  • Le tant attendu Huawei P9

Huawei, 3ème vendeur de smartphones au monde, marque son territoire petit à petit. Après avoir débuté en 1988 dans les réseaux de télécommunication, l'enseigne de Shenzen (ville située non loin de Hong-Kong) s'est installée dans la catégorie haut de gamme grâce à ses séries P et Mate. Avec la belle tentative du Mate 7, Huawei a su montrer à quel point les poids lourds ne l'effraiyaient pas.

Avec un tel appareil, Huawei a su gagner en crédibilité sur le marché occidental. La concurrence n'a qu'à bien se tenir face à l'arrivée imminente du futur P9 de la marque.

Ce dernier est attendu avec impatience, mais que nous réserve l'appareil réalisé en partenariat avec le spécialiste photo Leica ?

Pour commencer, le chinois compte marquer le coup en proposant le premier appareil doté de 2 objectifs photos réalisés par Leica (avec lentilles Sony). Une innovation qui, d'après les rumeurs, devrait offrir un meilleur rendu photo que les derniers iPhone. La technologie "double objectif " développée permettrait de gagner en luminosité et en netteté, en bref, il s'agit là d'un appareil offrant une qualité proche de ce que recherchent les professionnels.

huawei-p9-lineup

Prévu pour le 29 avril et proposé à 549€, le Huawei P9 dispose des avantages suivants :

  1. un écran 5,2 pouces proposant une qualité Full HD
  2. une batterie de 3 000 mAh pour une plus grande autonomie
  3. une triple antenne pour une meilleure réception du signal
  4. une sécurité renforcée avec le capteur digital situé au dos
  5. une structure monocoque entièrement en aluminium.

Avec un tel appareil, Huawei veut affirmer sa position de 3ème vendeur au monde et leader dans les smartphones chinois.

C'est en proposant des terminaux travaillés voire innovants et à des prix très concurrentiels que les marques chinoises commencent à envahir le marché mondial du smartphone. 2016 sera sans doute une année fructueuse pour les marques asiatiques, lorsqu'Apple prédit une année maussade pour ses ventes d'iPhone.

 

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus