Suppression des frais d’itinérance : pas avant 2018

5
MAR
2015
Partager cette actu sur :

Les mobinautes devraient continuer de payer des frais d’itinérance lors de leurs déplacements en Europe. Le Conseil européen a obtenu un mandat de négociation avec le Parlement et entend repousser la suppression ferme et définitive du roaming à 2018.

FacebookTwitter

Il y a quelques semaines, un document préparé par l'Union Européenne laissait entendre que les mobinautes continueraient de payer des frais d'itinérance jusqu'en 2018. La Lettonie, qui préside le Conseil européen, exprimait son souhait d'autoriser les opérateurs mobiles européens à faire payer des surcoûts à leurs clients en cas d'appels passés ou de data consommées à l'étranger.

Hier, la présidence lettone du Conseil européen a obtenu un mandat pour entamer les négociations avec le Parlement européen au sujet de nouvelles règles pour réduire les frais d'itinérance. La suppression totale du roaming est ainsi reportée à 2018.

roaming europeEn attendant l'abolition des frais d'itinérance, la mandat de négociation prévoit tout de même un encadrement du roaming : chaque utilisateur devrait bénéficier d'une enveloppe de data de 5 Mo par jour (soit à peine de quoi regarder ses mails) de minutes de communication depuis l'étranger. Passé ce seuil, il devra payer le prix fort.

Prochaine étape pour la Commission européenne : "évaluer d'ici mi-2018 les mesures supplémentaires qui pourraient être nécessaires en vue de leur retrait progressif des frais d'itinérance". La fin des frais d'itinérance est encore loin d'être effective.

Les députés ont fait part de leur mécontentement via une lettre dans laquelle ils déplorent "le manque d'ambition" de cette mesure. "Nous vous demandons d'adopter des propositions qui mettent un terme à des frais d'itinérance dès que possible" ajoutent-ils. Les négociations au sujet du roaming en Europe risquent d'être houleuses.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus