A 11:04 dans Mobile

Test 5G grandeur nature pour Verizon

16
SEP
2015
Partager cette actu sur :

La course au débit ne s’arrête jamais. Alors que les réseaux 4G sont encore en cours de déploiement, aux Etats-Unis Verizon prépare un test grandeur nature de son réseau en 5G pour un lancement commercial en 2017.

FacebookTwitter

Verizon, le plus gros opérateur mobile américain se prépare à passer à la 5G. D'après Roger Gurnani, Responsable de la communication et architecte réseau, l'opérateur Verizon commencera à tester un réseau mobile de cinquième génération et pense qu'il sera en mesure de  commencer à commercialiser des zones couvertes en 5G dès 2017. Ce qui serait bien avant 2020, date prévue par l'industrie des télécoms.

Ces essais feront de Verizon le premier opérateur à sérieusement s'engager dans la 5G. C'est aussi la première étape qui fera entrer l'industrie mobile dans une ère radicalement différente avec des débit extrêmement élevés et des temps de réponse très courts. Tout comme la 4G a participé à l'explosion de l'adoption des smartphones, la 5G pourrait bien être, elle aussi, porteuse de sa propre révolution.

"L'avenir va être porteur de nouvelles choses que je ne peux décrire. Nous ne pouvons pas encore avoir une vision globale des services et produits de ruptures à venir. Mais les possibilités sont là",  explique Roger Gurnani.

Des débits 50 fois plus rapides

Les premiers tests effectués par Verizon ont permis d'atteindre des débits 30 à 50 fois plus rapides que la 4G actuelle, c'est-à-dire des débits encore plus élevés que ceux délivrés par la fibre optique de Google. En 5G, le téléchargement sur un smartphone du film "Les gardiens de la Galaxie"ne prendrait que 15 secondes au lieu de 6 minutes en 4G.

Mais il y a bien d'autres avantages à tirer de cette technologie. Elle est si réactive que le mouvement précis de la main d'un chirurgien à Tokyo pourrait être transféré à New York en temps réel. Les opérateurs pourront transférer tellement de données qu'ils pourront diffuser un épisode de Game Of Thrones à 5 millions d'utilisateurs en même temps.

Toutefois, il est encore tôt pour parler de 5G. Tellement tôt que seule une poignée d'experte est en mesure de dire ce à quoi ressemblera cette technologie.

Il y a une course contre la montre dans la 5G et Verizon entend bien garder la pôle position. L'opérateur dont le siège est à New York fut un des premiers à utiliser la 4G lorsqu'il a mené ses essais en 2008. Fin 2010, il commençait déjà la commercialisation de très haut débit mobile sur 38 régions.

Verizon n'est pas seul dans cette course. La Corée du Sud espère que ses propres opérateurs seront en mesure de mener des essais en 2018 à l'occasion des Jeux Olympiques de Pyeonchang. Quant au Japon il espère avoir son réseau 5G pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Enfin, le gouvernement chinois est très agressif dans la 5G.

Comme il l'a fait pour la 4G, Verizon s'est entouré de partenaires comme Ericsson, Nokia (et bientôt Alcatel-Lucent qui vient d'être racheté), Cisco, Qualcomm et Samsung. Le mois dernier il a organise son premier forum sur la 5G. Par ailleurs, Verizon a déjà créé des "sandboxes" (zones de tests en informatique(, de petites zones de tests utilisant la 5G, dans ses centres de recherches à Waltham, au Massachusetts et à San Francisco.

Même si Roger Gurnani espère voir un lancement commercial de la 5G en 2017, ne vous attendez pas à trouver à smartphone 5G. La priorité est d'élargir le réseau 4G. Le déploiement de la 5G dépendra énormément des applications, des usages et des appareils qui sortiront à partir de 2017.

Alors que Verizon veut maintenir sa position de leader dans la course aux technologies sans-fil dans le monde, Gurnani concède que d'autres pays sont plus avancés en ce qui concerne leur façon de gérer leur spectre de fréquences. Pour que cette technologie de prochaine génération voit le jour, Verizon et le reste de l'industrie auront besoin de plus de fréquences. Une bonne nouvelle pour les gouvernements. "Nous avons ce qu'il nous faut pour des essais techniques mais pour aller au delà, la 5G requiert de larges bandes de spectre" déclare Roger Gournani.

Il nous tarde savoir ce que les opérateurs européens préparent pour la 5G car la course est réellement lancée.

Source : CNET.COM
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus