110 millions d’euros chez ALTO pour financer les projets d’Altitude Infrastructure THD

Par
27
MAR
2017
Partager cette actu sur :

La société ALTO se renforce ! Une preuve supplémentaire de la confiance des investisseurs au sujet du déploiement de la fibre optique dans le cadre du plan France THD…

FacebookTwitter

Altitude et ALTO

Comme indiqué lors du dernier bilan de la FIRIP en janvier, et durant les états généraux des Réseaux d'Initiative Publique (organisés par MonTerritoireNumérique) au mois de mars, les investisseurs, et notamment les banques, sont massivement présents sur les infrastructures fibre optique des Réseaux d'Initiative Publique.

Depuis plusieurs mois, en contradiction totale avec le rapport décalé de fin janvier de la Cour des Comptes, et malgré des retards reconnus à l'allumage, la plupart des voyants du plan France THD sont passés au vert.

Certes, pour le grand public et les collectivités, cela ne va pas assez vite, mais les acteurs se montrent particulièrement dynamiques, surtout d'ailleurs sur les zones d'initiative publique.

Ainsi en est-il pour un des acteurs majeurs historiques sur les zones d'initiative publique, Altitude Infrastructure, présent massivement sur plusieurs RIP.

ALTO : holding de financements des investissements THD sur les RIP

C'est en fin de semaine dernière que David El Fassy, Président d'Altitude Infrastructure THD a officialisé, en présence de Gabrielle Gauthey, Directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts, l'entrée dans ALTO de cette dernière.

Étaient également présents, Laurent Chabot, Co-responsable des Financements d'Infrastructures chez Société Générale Corporate & Investment Banking et Christine Delamarre, Directeur Général d'Unifergie. Cette dernière société est une filiale du Crédit Agricole spécialisée dans le financement des énergies et territoires, pour la signature de contrats de financement avec la CDC .

Altitude Infrastructure

110M€ pour financer des projets d'Altitude Infrastructure THD

Cette structure ALTO sera ainsi plus à même de financer six des Réseaux d'Initiative Publique Très Haut Débit existants d'Altitude Infra.

L'entrée au capital de la Caisse des Dépôts se fait à hauteur de 33%, alors qu'Altitude Infrastructure THD reste majoritaire avec 67%.

Cela se concrétise par  un emprunt long terme sur 16 années, sans recours sur les actionnaires.

Il est contracté auprès de Société Générale Corporate & Investment Banking, seul arrangeur mandaté, d'Edmond de Rothschild Asset Management (via sa plateforme BRIDGE) et d'Unifergie (accompagné du Crédit Agricole Normandie-Seine), prêteurs, pour permettre de diversifier et d'optimiser le financement des six projets.

 La Caisse des Dépôts au service du Haut et Très Haut Débit sur les RIP

Les efforts de la CDC sur les projets de financement en rapport avec les RIP sont un élément majeur du Plan France THD, et l'an dernier, le nouvel opérateur 100% RIP 100% FTTH Vitis avait déjà profité d'une entrée au capital par la Caisse des Dépôts.

Avec cette participation dans la nouvelle société ALTO, la Caisse des Dépôts comptera 45 Réseaux d'Initiative Publique et à terme 46 RIP, une fois intégrée la société délégataire Resoptic de la Communauté de Communes Rives de Moselle.

Depuis une douzaine d'années près de 240 M€ de ses fonds propres qui ont été investis par la CDC dans le Haut et le Très Haut Débit.

En ce qui concerne les partenariats entre Altitude Infrastructure et La Caisse des Dépôts, cette dernière sera donc co-actionnaire de 7 RIP au total de cet opérateur.

Altitude Infra déploie la fibre optique

Prochaine étape : commercialiser plus d'offres sur ces réseaux THD

Comme le déclare David El Fassy « Cette nouvelle dotation financière aidera à atteindre nos objectifs de commercialisation qui, on le sait, représentent la finalité même du Plan France Très Haut Débit ».

Au-delà des opérateurs comme K-Net, Comcable, Nordnet, Kiwi ou encore Vitis, on sait d'ores et déjà que Bouygues Telecom proposera ses offres (Bbox Miami fibre), sur les RIP d'Altitude Infrastructure.

Cette dernière société est présente sur 19 RIP (réseaux d'initiative publique -1 région, 15 départements, 4 agglomérations).

Pour les sociétés de projet affermo-concessives regroupées au sein du projet ALTO, on retrouve :

D'ici 2030, ce sont plus de 600 000 foyers et entreprises qui seront couverts en fibre optique (FTTH/FTTO), soit 50% des prises FTTH déjà contractualisées jusqu'ici par le Groupe Altitude Infrastructure.

Par Didier Latil

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus