4G de Free : mais que fait l’ARCEP ?

10
JAN
2014
Partager cette actu sur :

logo freeDepuis que Free a annoncé l’ouverture de son réseau 4G, nos villes sont parsemées de panneaux publicitaires vantant son forfait 4G. Pourtant, la couverture de l’opérateur est loin d’être au rendez-vous et le forfait 4G reste un forfait 3G. Mais que fait l’ARCEP, le gendarme des télécoms ?

Début octobre, l’ARCEP rappelait à l’ordre Free au sujet de sa communication sur son offre Internet fixe à 1 Gb/s. Elle dénonçait le caractère partiel de l’information donnée aux utilisateurs et précisait que le service annoncé par l’opérateur ne correspondait pas à l’expérience utilisateur.

Pub 4G free ©Univers Freebox

Il y a un mois, Free faisait trembler le monde des télécoms en annonçant l’ouverture de son réseau 4G et en dévoilant une offre à 20 €/mois avec un volume de trafic de 20 Go laissant sans voix la concurrence. Depuis, ce lancement, Free n’hésite pas à afficher de la publicité vantant son offre 4G y compris dans des villes non couvertes ! C’est le cas par exemple de Villefranche-sur-Saône où l’opérateur n’a aucune antenne 4G active.

Couverture 3G/4G à Villefranche sur Saône avec Cartoradio

De plus, il faut aussi rappeler que sur les affiches, Free met en avant le fair-use de 20 Go, or, pour profiter de ce volume de trafic, il faut non seulement disposer d’un smartphone compatible 4G mais aussi activer l’option 4G. Cela signifie que tous les clients disposant d’un smartphone non compatible 4G n’auront que 3 Go de data contre les 20 promis. Enfin, l’opérateur ne précise pas si le volume de data pour les personnes disposant d’un smartphone 4G mais n’étant pas couvertes par ses antennes LTE dispose de 20 Go ou de 3 Go de fair-use.

Chose étonnante, l’Autorité de régulation des télécoms a aussitôt réagi quand Free a publié la publicité concernant son offre à 1Gb/s alors qu’elle ne concerne que quelques dizaines de milliers de personnes. En revanche, pour l’offre 4G, qui touche des millions de personnes, l’ARCEP fait preuve d’un silence assourdissant.

Non seulement, la publicité sur l’offre 4G manque de précision, mais il faut rappeler que Free dispose de la plus petite couverture en 4G. Nous invitons donc les consommateurs tentés par l’offre de Free de vérifier sur son site si les zones où ils ont l’habitude de téléphoner sont couvertes.

Avec Cartoradio, les opérateurs jouent la transparence

Application Cartoradio avec une antenne Free 4G

Enfin, la meilleure solution pour choisir l’opérateur qui vous couvrira le mieux en 4G est d’utiliser l’application de l’ANFR, l’Agence Nationale des Fréquences, Cartoradio. Disponible sur iPhone et Android ou depuis le site cartoradio.fr, vous pourrez connaître avec précision le type d’antennes qui vous couvre et à qui elles appartiennent.
Tous les opérateurs vendent bien de la 4G mais tous ne fournissent pas le même service.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus