Orange et Free s’attaquent à la 4G de Bouygues Telecom

10
JUIN
2013
Partager cette actu sur :

Bouygues TelecomL’autorisation de l’ARCEP accordée à Bouygues Telecom pour qu’il mette en œuvre la 4G dans la bande des 1800 MHZ reste en travers de la gorge des autres opérateurs. Orange a déposé un recours devant le Conseil d’Etat. Free devrait en faire de-même.

Alors que Bouygues Telecom commence à lancer ses offres 4G à travers tout le pays, l’opérateur doit faire face à une nouvelle contestation de son autorisation d’émettre sur la bande de fréquences des 1 800 MHZ. Au mois de mars, l’ARCEP lui a permis de convertir ses fréquences 2G en 4G à partir du 1er octobre moyennant une redevance. Grâce à cette décision, l’opérateur pourra ajouter 51 antennes supplémentaires à ses 385 antennes 4G, faisant de lui le deuxième opérateur 4G derrière Orange avec 460 antennes. Enfin, détail non négligeable, Bouygues Telecom sera le seul opérateur à posséder un réseau mobile très haut débit compatible avec l’iPhone 5.

Après les syndicats, les opérateurs ne décolèrent pas. D’après Le Figaro, Orange a déposé mardi dernier un recours devant le Conseil d’Etat car il considère qu’il « s’estime lésé car l’autorisation accordée à Bouygues Telecom lui permet de prendre de vitesse tous ses concurrents et d’offrir une couverture 4G nationale dès le 1er octobre. » Par ailleurs, le journal rapporte que Free serait sur le point de suivre Orange dans cette démarche tandis que SFR a renoncé.

Orange justifie son action en expliquant que cette autorisation rompt l’égalité entre les opérateurs puisque les autres doivent installer de nouveaux équipements. De plus, Orange invoque un manque de transparence lors de l’appel d’offres pour l’attribution des licences 4G. En posant un tel recours, Orange et Free pourront-ils obtenir le même avantage que Bouygues Telecom ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus