4G : Virgin Mobile signe un accord d’itinérance chez SFR

12
DEC
2013
Partager cette actu sur :

Virgin Mobile Logo 2012En matière de très haut débit mobile, Virgin Mobile tient à avoir sa part du gâteau. Celui-ci a déjà signé un accord d’itinérance avec Bouygues Telecom lui permettant d’utiliser son réseau 4G. Il vient d’annoncer un deuxième accord avec SFR. Les offres 4G de l’opérateur virtuel, qui ne débuteront qu’au printemps prochain, promettent d’être compétitives.

FacebookTwitterGoogle+

Un lancement 4G explosif Virgin Mobile n’a pas fini de faire parler de lui. L’opérateur virtuel avait réalisé une entrée fracassante en 4G il y a quelques semaines en dévoilant ses futurs forfaits 4G à prix mini. Au menu : des formules très haut débit à partir de 19,99€/mois, avec 5 Go de data et 1 Go supplémentaire en Europe. Le MVNO se plaçait déjà en bonne position dans la course à la 4G. Logo 4G SFRDeux accords d’itinérance L’opérateur virtuel ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Alors qu’il avait déjà signé un accord avec Bouygues Telecom pour utiliser son réseau 4G, Virgin Mobile a décidé de mettre toutes les chances de son côté en signant un deuxième accord d’itinérance avec SFR. « La signature de ce deuxième accord 4G avec SFR est une excellente nouvelle pour Virgin Mobile mais également – et avant tout – pour nos clients qui pourront bénéficier ainsi des communications en très haut débit sur un large territoire à travers des offres très compétitives » souligne Pascal Rialland, le directeur général de Virgin Mobile. La puissance et la couverture à la fois En effet, avec de tels accords, Virgin Mobile consolide son offre. D’une part, il s’appuiera sur le réseau 4G de Bouygues Telecom, et bénéficiera ainsi de l’une des meilleures couvertures 4G avec 5 392 antennes activées. D’autre part, le réseau de SFR disposant de 725 supports en service utilisant la bande de fréquences des 800 MHz (fréquences dites en or) lui permettra une meilleure pénétration dans les bâtiments. L’arrivée prochaine de Virgin Mobile dans le très haut débit mobile devrait séduire plus d’un mobinaute. Reste à voir si l’opérateur virtuel résistera au lancement 4G des marques low-cost, telles que B&You ou Sosh.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus