75% des réseaux Wi-Fi domestiques vulnérables aux pirates. Vraiment ?

8
DEC
2014
Partager cette actu sur :

Les Français sont trop laxistes en matière de sécurisation de leur connexion Wi-Fi domestique. Selon une étude réalisée par Avast Software, connu pour son antivirus gratuit, 75% d’entre eux ne protègeraient pas assez leur réseau Wi-Fi. Mais de quelles box parle Avast ?

FacebookTwitter

Saviez-vous que vous n’aviez pas assez bien sécurisé votre connexion Wi-Fi de la maison laissant ainsi la porte ouverte aux hackers ? Avast Software, l’éditeur du célèbre antivirus éponyme gratuit, vient de publier une étude portant sur 16 000 clients et ses résultats font froid dans le dos.

Trois quarts de ces personnes ne sécurisent pas leurs bornes Wi-Fi. En laissant libre l’accès à leurs routeurs ces personnes permettent aux pirates non seulement d’utiliser leur connexion à des fins délictueuses (téléchargement illégal, surf sur des sites interdits) mais en plus elles leurs donnent accès à leurs données personnelles présentes dans leurs terminaux.

Des mots de passe trop simples

D’après Avast Software, ce problème de sécurisation proviendrait de l’utilisation de mot de passe trop faciles à trouver comme « admin, password ou mot de passe » ou trop faciles à deviner. Un quart des Français utilisent leur adresse, leur nom, leur numéro de téléphone ou le nom de leur rue comme mot de passe d’après Avast. Il faut croire que ces derniers n’ont jamais utilisé de Livebox !

Mais de quoi parle Avast ?!

Avast ne jouerait-il pas à vouloir faire peur aux Français pour vendre sa solution de sécurité ? En effet, aujourd’hui la plupart des box Internet sont protégées par le protocole WPA mis en place depuis le début des années 2 000 ! Les utilisateurs n’ont plus à entrer leur mot de passe, il est fourni par l’opérateur. Quand on voit par exemple la clé WPA d’une Livebox Play, on voit mal comment un hacker pourrait la trouver en quelques minutes.

Il est fort probable que les Français mais certainement la majorité des internautes ne soient pas assez vigilants en matière de choix de mot de passe mais nous doutons que cela concerne les connexions Wi-Fi. Mais il se peut que Avast ait réalisé son étude sur des Français utilisant une box datant d'avant l'an 2000. En tous, cas ils ont réussi un bon coup de communication.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus