A 10:57 dans Fibre optique

L’Auvergne sort de l’enclavement numérique

11
OCT
2007
Partager cette actu sur :

crauvergneLe Conseil Régional d’Auvergne et France Télécom ont signé hier un partenariat public-privé (contrat PPP) pour accroître la progression du haut débit dans la région et couvrir la quasi-totalité de la population auvergnate en haut débit en 18 mois.

Depuis décembre 2005, les Présidents de Départements et de la Région cherchaient une solution pour optimiser la couverture haut débit et ainsi dynamiser l’ensemble du territoire. Il faut dire qu’avec un relief assez escarpé et une population encore en grande partie rurale, le challenge est de taille.

L’obectif est donc un taux de couverture haut débit de 99,6 % d’ici 2009 mais les quatre départements de la région affichent déjà des chiffres assez élevés :
chainevolcans
– Allier : 97,4 %

– Cantal : 95,7 %

– Haute Loire : 96,8 %

– Puy de Dôme : 97,7 %

Les pourcentages restants, ces « zones d’ombres », sont justement le coeur du projet, soit près de 300 communes concernées pour un développement de plus de 13800 lignes vers le haut débit, dans des lieux reculés ou difficiles d’accès.

Didier Lombard, PDG de France Télécom, s’est félicité de cette initiative en déclarant : « Après le succès du plan Haut débit pour tous, qui fait qu’aujourd’hui 98% de la population française a accès à l’ADSL et que la France est désormais au 1er rang européen ; il nous restait à régler, en partenariat avec les collectivités locales, la résorption des zones d’ombres. »

souchonDe son côté, le Président du Conseil Régional d’Auvergne, René Souchon se réjouit des perspectives d’un tel développement : « Nous nous sommes battus ensemble, la Région et les quatre Départements, avec le soutien de l’Europe et de l’État, pour imaginer une solution concrète, réalisable rapidement et qui place l’Auvergne en tête des régions françaises pour sa couverture totale en haut débit. Même ceux qui ne l’utilisent pas en verront les bénéfices car cette performance renforce notre attractivité et donc toute notre économie. L’effet volcan, c’est aussi cela ! »

L’Auvergne pourrait donc être la région pionnière en matière d’harmonisation du haut débit et servir d’exemple au développement d’autres régions, et ainsi réduire les inégalités locales en matière de nouvelles technologies de communication. Rendez-vous dans 18 mois !

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus