A 11:44 dans Internet

L’Allemagne se dote d’un cyber Pentagone

29
DEC
2010
Partager cette actu sur :

cyber defense hacker pirateStuxnet aurait-il fait prendre conscience aux gouvernements que les prochaines guerres se feront sur Internet ? Devant l’augmentation des attaques électroniques contre ses institutions, l’Allemagne envisage de se doter courant 2011 d’un centre de cyber défense qui coordonnera toutes les agences gouvernementales.

Devant les résultats du virus Stuxnet, que l’on pourrait qualifier de première frappe électronique entre deux Etats. Les gouvernements ont pris mesure des menaces que représentaient les virus informatiques et semblent mettre en place tout un arsenal de dispositifs pour se protéger. Face à la considérable augmentation des attaques électroniques visant son territoire (le ministère de l’Intérieur allemand a recensé plus de 1600 attaques au cours des neuf premiers mois de l’année 2010 contre 900 en 2009), l’Allemagne a décidé de se doter pour le courant 2011 d’un centre de cyberdéfense.

D’après le ministère de l’Intérieur, ce centre coordonnera l’action des différentes agences gouvernementales, dont la police fédérale, les services secrets (BND, Bundesnachrichtendienst) mais aussi des entreprises privées.

Une priorité pour le monde entier

cyber defense virus pirate hackerLa cyber criminalité est devenue une préoccupation pour tous les Etats dont toutes les activités sont gérées par des systèmes informatiques. Des activités bancaires à la distribution de l’électricité en passant par la gestion des barrages, tous ces domaines sont des cibles potentielles. Pourquoi faire sauter une bombe lorsque l’on peut faire déborder un barrage avec un virus informatique ?

Du côté britannique, malgré la cure d’austérité en cours, le gouvernement a décidé en novembre de dépenser 650 millions de livres (763 millions d’euros) pour lutter contre ces menaces. Même l’OTAN a décidé de faire de la défense électronique une de ses priorités.

logo de l'ocltic, office centrale de lutte contre la criminlaité liée   aux technologies de l'information et de la communicationLa France n’est pas en reste. Créée en 2009, l’Agence nationale de les sécurités de systèmes d’information (ANSSI) est chargée de proposer les règles à appliquer pour la protection des systèmes d’informations de l’Etat, elle assure aussi une mission de veille, de détection d’alerte et de réaction aux attaques informatiques notamment sur les réseaux de l’Etat.

en outre, elle met son expertise et son assistance technique au profit des opérateurs d’infrastructures vitales. Ainsi, tous les états sont en train de se doter de véritables cyber armées avec des états-majors, des cyber soldats et même des cybercoalitions. Le 20 novembre 2010, l’ANSSI participait à un exercice de coordination civilo-militaire de l’OTAN pour la cyberdéfense.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus