A 14:37 dans Internet, Téléphonie

Free Mobile a entrainé une baisse générale du prix des communications

24
MAI
2013
Partager cette actu sur :

Logo de l'ARCEP
Il semblerait que l’année 2012 ait été un bon cru pour le secteur des télécoms. L’ARCEP a publié les chiffres des services télécoms. Contrairement aux idées reçues, l’arrivée de Free dans la téléphonie mobile n’a pas été dévastatrice pour l’emploi et a même été bénéfique pour le pouvoir d’achat des Français.

L’année 2012 n’a pas été si noire que ce que laissent entendre les opérateurs de téléphonie. Les derniers chiffres de l’ARCEP témoignent que le secteur est très dynamique.

Des investissements en hausse

Le montants des investissements réalisés par les opérateurs en 2012 a atteint les 10 milliards d’euros soit deux milliards de plus qu’en 2011. Ce chiffre est le plus élevé depuis la libéralisation des télécoms en 1998. Une grande part de cette argent a été investie dans les fréquences 4G.

Pas de pertes d’emploi

Alors que tous les opérateurs ont crié sur tous les toits que l’arrivée de Free dans la téléphonie mobile allait détruire des emplois par wagons, les chiffres du régulateur des télécoms prouvent le contraire. Le nombre de salariés des opérateurs de communications électroniques est resté stable en 2012 (+0,1% par rapport à 2011). D’ailleurs, depuis trois ans le secteur s’est mis à recruter après dix années de décrue. Au total, le secteur employait en décembre 2012, 129 000 personnes.

Mais des prix et des revenus en baisse

2 eurosEn revanche, il est vrai que l’arrivée du nouvel entrant avec ses forfaits à 19,99 €/mois et à 2 €/mois a provoqué une perte de revenus de 4,4 % sur un an à cause de la baisse des prix des services mobiles que l’ARCEP évalue à 11,4 % et à 28,4 % pour les seules offres de services sans terminal. Mais cette baisse des prix varie selon le profil de l’utilisateur. Pour un gros consommateur de services vocaux, la baisse atteint -15,5 %, -13,4 % pour les consommateurs moyens et -9 % pour les petits consommateurs.

Si d’un point de vue global ces chiffres semblent satisfaisants, il ne faut pas oublier que certains acteurs ont terriblement souffert de l’arrivée de Free Mobile et ont dû licencier ou devront tirer le rideau comme The Phone House.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus