A 16:08 dans Internet, Téléphonie

Fibrer ou ne pas fibrer ? l’UFC met en garde

10
OCT
2007
Partager cette actu sur :

logo-ufc
L’association UFC-Que Choisir réagit vivement au sujet du déploiement rapide de la fibre optique et encourage l’ARCEP à prendre son rôle de régulateur.

Après le collectif Très Haut Débit Pour Tous, c’est au tour de l’association UFC-Que Choisir de déclarer son inquiétude face au déploiement de la fibre. En effet, aucune réglementation n’entoure l’installation de cette technologie pendant que les opérateurs rivalisent d’empressement auprès des syndics et copropriétés afin d’investir les points les plus rentables. Une course à la fibre a donc démarré sans qu’un cadre juridique n’encadre encore le processus.

L’association de défense des consommateurs met donc en garde les copropriétaires et leur conseille d’attendre qu’une législation se mette en place avant de succomber à la tentation de la fibre car « il n’existe aujourd’hui aucun cadre réglementaire contraignant les FAI à partager leurs réseaux. Le FAI qui a équipé un bâtiment est donc en position de monopole sur ce dernier. Il est libre de pratiquer les prix qu’il souhaite et si le consommateur n’est pas satisfait et souhaite changer d’opérateur il devra déménager ! »

fibreclamLa prudence est donc de mise, d’autant qu’UFC-Que Choisir espère une mutualisation du réseau dans sa partie terminale afin que l’utilisateur puisse avoir le choix en contraignant les FAI à se louer leurs réseaux : « Ce mode opératoire est proche de celui utilisé à l’heure actuelle pour l’ADSL et le téléphone fixe. France télécom loue la boucle finale cuivre, dont il est propriétaire, aux autres opérateurs de téléphonie et FAI. »

Le communiqué de l’association se termine sur un message clair : « Le processus est amorcé, cependant on n’en connaît pas encore l’issue. L’UFC-Que Choisir conseille donc aux copropriétés de ne pas se précipiter et d’attendre une clarification de la législation avant d’accepter l’installation de la fibre dans leurs habitations. »

L’ARCEP est donc très attendue sur ce sujet sachant que la consultation publique qu’elle a mise en place au sujet des fourreaux et de la mutualisation de la fibre vient de se terminer le 5 octobre.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus