A 10:00 dans Free

L’ARCEP lance une procédure contre Free Mobile

11
MAI
2012
Partager cette actu sur :

Logo de l'ArcepL’arrivée de Free dans le secteur de la téléphonie mobile ne se fait pas sans remous. Les opérateurs redoutaient cette entrée tandis que les MVNO y voyaient une opportunité. Ces derniers ont vite déchanté en découvrant l’offre de gros de Free Mobile dont les tarifs sont plus élevés que l’offre de détail. L’ARCEP vient de s’emparer du dossier en lançant une procédure contre le nouvel entrant.

La vie de Free Mobile ne sera pas de tout repos. Après la polémique autour de la couverture de son réseau, les différentes pannes ou encore les retards dans la livraison des cartes SIM, ce sont maintenant les conditions d’accueil des MVNO qui font l’objet d’une attention particulière.

Parmi les critères comptant pour l’attribution de la quatrième licence 3G, l’accueil des MVNO était important. En effet, l’ARCEP souhaitait que le nouvel entrant dynamise le marché des opérateurs virtuels dont les parts de marché ont du mal à décoller. Le dossier de candidature dépose par Free Mobile avait été bien noté sur ce critère (54 points sur 60) mais la réalité ne satisfait pas les MVNO.

Antenne relais téléphonie mobileLors de la publication des offres de gros de Free Mobile, nombreux sont les opérateurs virtuels qui ont crié au scandale. En effet, entre un droit d’entrée de 2 millions d’euros pour un Full MVNO ou un abonnement d’accès de 2 €/mois par client, les tarifs sont plus élevés que ceux pratiqués sur l’offre de détail. L’association Alternative Mobile, regroupant les MVNO, a rapidement réagi en saisissant l’Autorité de la Concurrence et l’ARCEP.

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes lance une procédure à l’encontre de Free Mobile au sujet de ces tarifs. Si les tarifs de gros étaient certainement compétitifs au moment du dépôt de la candidature du dossier en 2009, l’évolution du marché a fait qu’ils sont aujourd’hui peu attractifs. En lançant cette procédure, l’ARCEP souhaite donc que Free Mobile rectifie le tir et améliore son offre destinée aux MVNO afin de respecter les engagements pris lors de l’attribution de la licence.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus