FTTH : hausse de 34,4 % du nombre de logements éligibles

7
MAR
2011
Partager cette actu sur :

Logo de l'ARCEPLe 4ème trimestre 2010 n’a pas été témoin d’un engouement extraordinaire pour la fibre optique en France, bien que le déploiement du FTTH ait fait un bond en 2010. Avec 19,9 millions d’abonnements au 31 décembre 2010, la technologie xDSL confirme sa domination sur l’accès à Internet haut débit dans l’Hexagone.

Selon l’Observatoire du haut et du très haut débit de l’ARCEP pour le 4ème trimestre 2010, la France comptait 21,3 millions d’abonnements à Internet au 31 décembre 2010, soit une progression de 440 000 abonnements en un trimestre et de 7 % en un an.

Haut débit :

Avec 19,9 millions d’abonnements, l’xDSL représente 93 % de l’ensemble des accès à Internet (haut débit et THD confondus), soit une croissance de 375 000 sur trois mois. Un million d’abonnements à Internet sont néanmoins fournis par le câble, le Wi-Fi, le satellite ou la boucle locale radio (BLR), en hausse de 25 000 sur le trimestre.

Cable ethernet
Dans le même temps, la totalité des NRA ont été équipés en DSL et 99 % des lignes cuivre sont éligibles au haut débit. Par ailleurs, France Télécom a créé quelques 2 000 NRA-xy (plus proches des abonnés) et 1 200 NRA-ZO.

Enfin, bien que le dégroupage ait un peu ralenti au cours de 4ème trimestre 2010, il concerne désormais 83 % de la population, soit plus de 5 400 NRA dégroupés.

Très haut débit :

Le 4ème trimestre n’aura pas réussi à résorber le paradoxe du très haut débit : alors que le nombre de logements éligibles a cru de 34,4 % en un an pour atteindre le nombre de 1,075 million et que 46 500 immeubles sont désormais équipés en FTTH par au moins un opérateur (+ 58,7 % en un an), le nombre d’abonnés au très haut débit n’a progressé que de 40 000 sur le trimestre.

Pour un total de 460 000 abonnés THD, l’ARCEP dénombre 115 000 abonnements en fibre optique jusqu’à l’abonné (+ 10 000 en trois mois) et 345 000 abonnements FTTLA (+ 30 000 en trois mois). La bonne santé de l’infrastructure FTTLA s’explique notamment par la mise sur le marché de l’offre Bbox Fibre, en partenariat avec Numericable.

Fibre optiquePar ailleurs, les opérateurs alternatifs louent désormais environ 2 690 km du génie civil de France Télécom contre 560 km en 2009. Pour sa part, la mutualisation concernait au 31 décembre 2010 plus de 16 % du parc de logements éligibles au FTTH. Cette tendance devrait se confirmer en 2011, notamment grâce à l’accord conclu entre SFR et Bouygues Telecom.

Au final, 2010 confirme les efforts fournis par les opérateurs dans le déploiement de la fibre optique. Cependant, les offres commerciales ne semblent pas encore convaincre les consommateurs qui restent fidèles à l’ADSL. La hausse de la TVA et les changements de tarifs du triple play qui viennent d’avoir lieu redistribueront peut-être les cartes dans les mois à venir.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus