5,4 millions d’abonnés THD selon le bilan ARCEP 2016

Par
19
MAI
2017
Partager cette actu sur :

D’après le bilan annuel ARCEP 2016, le Très Haut Débit progresse rapidement, surtout grâce au dynamisme de la fibre optique de bout en bout. Ce sont 1,2 million de foyers de plus qui se sont abonnés à une offre internet fixe en Très Haut Débit sur l’année dernière…

FacebookTwitterGoogle+

ARCEP bilan 2016 des réseaux fixes et mobiles

Bilan ARCEP 2016 : le plan France THD commence tout doucement à produire ses effets, même s’il n’en est qu’à son début sur le terrain. En témoigne le tout dernier bilan ARCEP sur 2016. Ainsi, de 4,2 millions de clients THD l’an dernier, on est passé fin 2016 à 5,425 millions. D’ailleurs, ce rapport ARCEP permet de voir que seuls les abonnés en très haut débit progressent, ce qui est logique et rassurant.

Sur les 27,7 millions de clients haut et très haut débit (+3% en 2016), ce sont désormais 19,5% d’entre eux qui sont en THD.

La fibre optique (FttH), seule source de croissance selon l'ARCEP

Une belle progression globale de 28,5% sur le THD. Elle est surtout tirée vers le haut par la fibre optique de bout en bout. A elle seule, la part de marché FTTH a progressé de plus de 51%.

La diminution du nombre de clients Haut Débit n’est que de 420 000 clients sur ce rapport ARCEP. Cela montre quand même que les opérateurs ont du mal à faire migrer leurs abonnés de l’ADSL vers des offres FTTB ou FTTH…

Au final, pour le Très Haut Débit, on retrouve au 31 décembre 2016 :

  • 2,184 millions d’abonnés FTTH, soit + 742 000 foyers supplémentaires
  • 1,243 million de clients câble rénové (débit >100 Mbit/s), avec seulement 56 000 abonnés en plus !
  • 1,998 million de lignes VDSL2 et câble non rénové (débits entre 30 et 100 Mbit/s), en progression de 416 000 abonnés en douze mois

    ARCEP bilan 2016 des réseaux fixes et mobiles

Des résultats en demi-teinte sur la fibre

La fibreCependant, derrière cette belle performance de la fibre optique, on peut être déçu par la tendance. La croissance semble ralentir. Alors qu’on avait gagné 1,3 million d’abonnés en 2015, on descend à 1,2 million en 2016. On aurait pu s’attendre à mieux. Surtout avec 2,2 millions de foyers en plus éligibles au FTTH sur 2016…

D’autre part, la conservation des numéros fixes lors d’une souscription à une nouvelle offre est stable. Ce churn reste autour de 2,5 millions par an, après une année 2015 qui avait vu une très légère baisse.

Les opérateurs vont devoir convaincre les clients sur l’intérêt de la fibre optique, ce qui ne semble pas encore gagné !

Bilan ARCEP sur la couverture et les déploiements THD

ARCEP

A fin 2016, 15,8 millions des foyers sont éligibles au Très Haut Débit fixe (VDSL2, câble et fibre optique). Parmi ces derniers, 7,7 millions sont couverts par du FttH (+37% en un).

Malgré les 9 millions de foyers éligibles à la fibre optique avec terminaison coaxiale de SFR, la progression du parc est faible (+2%). Mais attention, n'apparaît pas dans ce bilan les efforts de SFR pour rénover ce dernier. Les plaques proposant du FTTB à 1Gbit/s se multiplient. Avec la stratégie de contenus opérée par SFR, l’opérateur au carré rouge pourrait enfin redresser la barre d’ici la fin d’année.

A noter également la progression des foyers couverts en VDSL2 (+6% en 2016). L'effet des opérations de Montées en débit qui se poursuivent…

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus