A 11:26 dans Orange

Qualité des services mobiles 3G : l’ARCEP classe Free bon dernier

25
JUIN
2014
Partager cette actu sur :

Logo de l'ARCEPL’Autorité de Régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) vient de publier une étude sur la qualité des services mobiles fournis par les opérateurs en matière de 3G. Si le réseau 3G d’Orange se montre compétitif sur de nombreux points, celui de Free semble quant à lui avoir du mal à tenir le cap.

Pour effectuer son enquête sur la 3G, l’Autorité de régulation a pris en compte 90 000 mesures reflétant différents usages (à l’extérieur, à l’intérieur, en voiture, en train, en ville, en milieu rural). Ces études concernent la téléphonie, les SMS et l’Internet mobile. Au total, l’enquête de l’ARCEP comprend 258 indicateurs.

L’ARCEP a isolé les résultats récupérés dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants afin de comparer les débits médians fournis par les quatre opérateurs. (Le régulateur précise que « le débit médian est le débit minimum obtenu pour plus de la moitié des mesures. Le débit médian représenté ici est calculé sur l’ensemble des transferts de données qui n’ont pas échoué ».)

Les débits s’améliorent chez les quatre opérateurs

Depuis 2008, force est de constater que les débits médians descendants et montants se sont améliorés chez Free, SFR, Bouygues Telecom et Orange. Toutefois, l’amélioration de ces débits ne s’est pas faite au même rythme chez tous les opérateurs comme le montre le graphique de l’ARCEP.

3G : débits médians descendants et montants

En 2013-2014, Orange est largement en tête avec un débit médian montant de 9,3 Mb/s. Il est suivi par Bouygues Telecom qui propose aujourd’hui 5,7 Mb/s. L’opérateur a réalisé une belle progression depuis 2011-2012 : il est passé de la dernière à la deuxième place du classement en un an. Quant à Free et SFR, ils sont à la traîne avec 4,2 et 4 Mb/s.

Si le quatrième opérateur est en dernière position côté débits descendants, il se rattrape avec un débit médian montant de 1,4 Mb/s contre 1,8 Mb/s pour Orange, 1,3 Mb/s pour Bouygues Telecom et 1,2 Mb/s pour SFR.

Visionnage de vidéos : 20% d’échec chez Free

logo freePour étoffer ces résultats, le gendarme des télécoms a pris en compte deux facteurs : le pourcentage de visionnages de vidéos réussis et le pourcentage de navigations de 5 minutes réussies depuis 2012. Côté vidéos, Orange est en tête malgré une légère baisse en deux ans ; il a aujourd’hui un taux de réussite de près de 95%. Free est loin derrière ses trois camarades avec un taux de 80%.

Navigation web : Bouygues Telecom prend la tête
logo Bouygues Telecom
Pour la navigation web, c’est Bouygues Telecom qui prend la tête du classement suivi de près par Orange. Les deux opérateurs ont plus de 90% de réussite. Quant à SFR, il dispose d’un taux de réussite de moins de 90%. Free est encore une fois bon dernier avec un taux inférieur à 85%.

Répartition des débits : Free à la peine

L’ARCEP a également réalisé une étude sur la répartition des débits obtenus pour toutes les données recueillies lors de son enquête. Ses résultats incluent les tests réalisés dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants mais aussi dans les communes rurales. Aussi, contrairement à l’étude précédente, le régulateur prend en compte l’ensemble des résultats, y compris les échecs de transfert de données.

3G : répartition des débits descendants et montants

Orange numéro 1

Logo OrangeC’est encore une fois l’opérateur historique qui apparaît dans la meilleure position avec une proportion de débits descendants élevés (supérieurs à 8 Mb/s) largement supérieure aux trois autres opérateurs. En effet, 43% des mesures effectués sont supérieures à 8 Mb/s pour les débits descendants et à 1,5 Mb/s pour les débits montants.


Débits descendants : taux d’échec élevé pour Free

Enième coup dur pour Free : le quatrième opérateur a un taux d’échec de transfert de données en débit descendant de 31%, soit un résultat deux fois plus élevé que ses concurrents.

3G : indicateurs

Des grandes disparités régissent encore le monde des télécoms. Avec les mutations en cours (mutualisation, rachat, etc.), la donne pourrait peut-être grandement changer d’ici peu. En attendant, Orange décroche la palme de la qualité des services mobiles en 3G, tandis que Free (dont 70% du trafic mobile passerait encore par le réseau d’Orange), est à la peine. « Free Mobile, dont le réseau 3G est en cours de déploiement, obtient des résultats sensiblement moins bons sur un grand nombre d’indicateurs » souligne l’ARCEP.

L’étude de l’ARCEP est révélatrice mais il est intéressant de prendre en compte d’autres études indépendantes pour compléter ces résultats. Notre prochain baromètre des débits DegroupTest, basé sur près de 300 000 tests, viendra-t-il confirmer les chiffres du régulateur ? Réponse début juillet.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus