A 10:44 dans Internet, Téléphonie

64 millions d’abonnés mobiles et des MVNO toujours en retrait

4
FEV
2011
Partager cette actu sur :

Mobile ouvriersLe nombre d’abonnés mobiles a continué de croître au 4ème trimestre 2010, mais sur un rythme moins effréné que l’année passée. Les échanges de SMS ne cessent d’augmenter, ainsi que le nombre de cartes SIM Internet en circulation. Pourtant, cet essor ne profite pas encore pleinement aux MVNO qui stagnent à 6,52 % de parts de marché.

Si la récente hausse de la TVA aura sans doute un impact sur le prochain observatoire des services mobiles de l’ARCEP, celui du 4ème trimestre 2010 qui vient d’être rendu public ne révèle aucun bouleversement.

La France comptait 64 379 800 abonnés mobiles, soit une progression de 4,6 % en un an, bien plus faible que celle enregistrée à la fin de l’année 2009. Les forfaits rencontrent le plus de succès auprès des consommateurs puisqu’ils n’étaient plus que 17 964 400 à avoir opté pour une offre prépayée, soit un recul de 4,5 % en un an.

Le taux de pénétration en métropole s’élevait à 99,1 % au 4ème trimestre 2010 et à 119,5 % en outre-mer. Sur le territoire métropolitain, ce sont toujours en Ile-de-France (147,2 %), en région PACA (109,2 %) et en Corse (105,8 %) que le taux de pénétration est le plus important.

sms mobile campagneConfirmant les récents chiffres de Médiamétrie, le rapport de l’ARCEP fait état de 2,741 millions de cartes SIM Internet en circulation au 4ème trimestre 2010. Par ailleurs, l’échange de SMS ne faiblit pas avec 31,082 milliards de messages envoyés sur la période, soit une moyenne de 167,9 SMS par mois et par client (contre 110,1 un an auparavant).

En revanche, le développement de l’échange de données ne semble pas particulièrement profiter aux MVNO. Au 4ème trimestre 2010, ils ne totalisaient que 4,036 millions d’abonnés, soit seulement 6,52 % du parc total.

Enfin, 733 000 numéros ont été portés pendant les 3 derniers mois de 2010. Avec le rappel à l’ordre de l’ARCEP concernant les conditions de résiliation pour modification des tarifs, il y a fort à parier que ce chiffre va connaître une forte inflation dans les mois à venir.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus