A 13:05 dans Fibre optique

Très haut débit : l’AVICCA propose 10 mesures d’urgence

4
JUIN
2012
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueAvec le changement de présidence de la République, une nouvelle politique numérique s’apprête à être mise en place. Yves Rome, président de l’AVICCA, vient d’écrire une lettre ouverte à François Hollande à propos de l’état d’urgence dans lequel se trouve la France en matière d’accès en fibre optique. L’AVICCA a par ailleurs élaboré une liste de dix mesures d’urgence en faveur du déploiement du très haut débit.

L’AVICCA s’est toujours montré vigilante concernant le dossier du très haut débit. A plusieurs reprises, l’Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l’Audiovisuel a montré son inquiétude à propos de la lenteur du déploiement ou encore vis-à-vis du cadre réglementaire. Yves Rome, président de l’AVICCA et sénateur de l’Oise, ne compte pas laisser de répit au nouveau gouvernement et adresse une lettre ouverte au président de la République fraîchement élu.

Dans cette lettre, le sénateur prend note de l’accélération du calendrier prévue dans le programme de François Hollande. En effet, au lieu de 2025, l’objectif de couverture totale du territoire en très haut débit est ramené à 2022. L’AVICCA est enthousiaste à propos de cette volonté mais elle reste méfiante vis-à-vis de sa réalisation sur le terrain. Pour l’association, il faut prendre des initiatives rapidement pour respecter ce nouveau calendrier.

Fibre optiqueYves Rome rappelle les derniers chiffres de l’ARCEP concernant le déploiement des accès en fibre optique dans les logements : seules 105 000 prises FTTH ont été installées au cours du 1er trimestre 2012. Le recul est net puisque 140 000 prises avaient été posées au troisième trimestre 2011 puis 125 000 au cours des trois mois suivants. Ces chiffres sont bien en-dessous ces moyens nécessaires à la réalisation de l’objectif fixé puisqu’il faudrait poser 2 millions de prises par an.

La situation est donc préoccupante et l’AVICCA estime qu’il est temps de réagir : « Une opération vérité doit donc être menée sans délai, par rapport aux annonces faites en particulier par les opérateurs privés, sur lesquels reposait pour l’essentiel le plan précédent. » Yves Rome propose de « libérer les initiatives dans le cadre actuel » pour avancer et, en même temps, de réfléchir à un nouveau cadre pour couvrir l’ensemble du territoire en très haut débit d’ici dix ans.

fibre optiqueEn outre, l’association propose dix mesures d’urgence à mettre en oeuvre : établir un diagnostic précis et partagé, assurer le financement du FANT et l’équité territoriale pour le FTTH, prioriser les zones où le débit est mauvais, porter le débat au niveau européen, réaliser une étude sur les modèles alternatifs, etc…

Les pistes définies par l’AVICCA permettraient d’améliorer la cohérence du déploiement du très haut débit. Il n’y a plus qu’à espérer que le gouvernement prenne en compte les remarques de l’association et mette en place un projet permettant d’assurer le très haut débit pour tous à long terme tout en répondant à des problèmes rapidement (zones à faible débit, logements inéligibles à l’ADSL…).

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus