A 11:32 dans Google, Internet, Marques

Google accuse Bing de le copier

2
FEV
2011
Partager cette actu sur :

Logo GoogleLa guerre des moteurs de recherche franchit une nouvelle étape. Après avoir mené de multiples tests, Google a prouvé que Bing, le moteur de recherche de Microsoft, donnait exactement les mêmes résultats que les siens.

Alors que Bing, le moteur de recherche de Microsoft, dispute des parts de marché au numéro un mondial de la recherche sur Internet, Google a accusé Bing de plagier les réponses de son moteur de recherche. Selon Danny Sullivan, un expert mondialement reconnu pour sa connaissance des moteurs de recherche, Google soupçonnait depuis longtemps le moteur de recherche rival de fournir des réponses similaires aux siennes.

Logo BingPour s’en assurer, la firme de Mountain View a procédé à plusieurs expériences prouvant la véracité des faits. Tout d’abord, l’été dernier, les membres de Google ont réalisé une recherche avec le mot « tarsorraphy », un procédé chirurgical très rare. Alors que Google corrigeait le mot (torsorophy) avec des résultats corrects, Bing ne proposait aucune réponse. Quelques jours plus tard, il donnait les mêmes résultats que Google. Suite à cet essai, les responsables de Google se sont aperçus que ce genre d’opérations avait tendance à se répéter.

Mais pour aller encore plus loin et confirmer que Bing copiait vraiment Google, des experts ont mené une autre expérience. Ils ont effectué une centaine de recherches sur des mots fantasques qu’aucun internaute n’irait chercher tel que hiybbprqag et lui ont fait correspondre une page de résultats n’ayant aucun lien avec ce mot. En d’autres termes, il n’y avait aucune raison pour qu’un moteur de recherche donne ces résultats. Deux semaines après cette expérience, une vingtaine d’ingénieurs de Google chargés de tester Bing, sont tombés sur les mêmes résultats.

google barre de recherche

Toutefois, Google rapporte que seulement 7 à 9 tests ont été probants. De plus, les ingénieurs avaient activé la barre d’outil Bing incluse dans Internet Explorer 8 qui envoie des données, dont celles concernant les recherches sur Google, à Microsoft pour affiner les résultats pour chaque utilisateur.

Logo MicrosoftDe son côté, Microsoft n’a pas apprécié cette accusation qui intervient au moment où il organise le sommet Farsight pour réfléchir à l’avenir de la recherche sur le web. La firme de Redmond se défend en expliquant qu’elle utilise « plus de 1 000 signaux et sources » dans ses algorithmes de classement. « Un petit nombre provient des données transmises de manière anonyme par des utilisateurs qui souscrivent » à certains services. De plus, Microsoft a répliqué en déclarant que Google procède de la même façon avec sa Googlebar et l’omnibox de Chrome.

En accusant Bing de plagiat, Google vient non seulement de remettre sous les projecteurs son principal rival mais en plus, il nous informe que ses réponses sont similaires aux siennes. L’occasion pour ceux qui n’utilisent pas Bing d’aller le tester, voire de l’adopter.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus