A 13:30 dans Internet, Marques, Microsoft

Bing fera appel aux membres Facebook dans ses recherches

11
MAI
2012
Partager cette actu sur :

Logo BingBing, le moteur de recherche de Microsoft, continue sa montée en puissance. Microsoft a annoncé une intégration plus aboutie de Facebook dans Bing. Dans les semaines à venir, les internautes américains, pour commencer, verront les résultats de leurs recherches complétés par des contacts Facebook. C’est la plus grosse mise à jour de Bing depuis 3 ans.

Dans le domaine de la recherche sur Internet, Microsoft ne lâche rien. Le géant américain a annoncé qu’il allait renforcer l’intégration de Facebook dans Bing. La firme de Redmond souhaite faire évoluer la recherche sur Internet en tenant compte des nouveaux comportements, notamment en utilisant les réseaux sociaux et la géolocalisation.

A l’origine, c’est Google qui a introduit cette innovation avec le bouton Google +1. Toutefois, pour le moment, le réseau social de Google ne semble pas soulever le même enthousiasme que Facebook. La nouvelle version de Bing sera don doté d’une « bordure communautaire » dans laquelle on trouvera des contacts Facebook susceptibles de posséder des éléments de réponse.

bouton j'aime de facebook Microsoft donne l’exemple d’une recherche sur Hawaï. Lorsqu’un internaute effectuera une requête sur Bing, le moteur de recherche donnera aussi des résultats (photos, autres données) qui mèneront vers des contacts pouvant aider à trouver une réponse. « On aura toujours les résultats classiques de la recherche », a précisé Sandy Wong, un responsable de Bing, pendant d’une démonstration, « mais désormais on pourra aussi prendre en compte les avis des amis qui pourraient savoir quelque chose sur Hawaii. ».

Par ailleurs, cette importante mise à jour portera aussi sur la rapidité d’affichage résultats et leur pertinence ainsi que sur une présentation plus nette.

Cette annonce intervient au moment où Facebook s’apprête à entrer en bourse mais surtout au moment où il se dit que le réseau social au milliard de membres envisage de lancer son propre moteur de recherche. D’après le cabinet de marketing britannique Greenlight, Facebook pourrait capter à lui seul 22 % du marché de la recherche. Or au niveau mondial, 80 % des recherches passent par Google et seulement 5 % par Bing.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus