A 10:35 dans Câble, Fibre optique

Fibre optique ou câble : les opérateurs devront faire la distinction

29
MAR
2016
Partager cette actu sur :

Le Gouvernement a tranché : désormais, les opérateurs devront faire la distinction entre câble coaxial et fibre optique jusqu’à l’abonné. Le débat entre « vraie fibre » et « fausse fibre » est clos.

FacebookTwitter

fibre optique

La polémique entre vraie fibre et fausse fibre appartient désormais au passé. Le Gouvernement vient en effet de dévoiler sa décision à ce sujet : les opérateurs devront maintenant faire la distinction entre les offres FTTH (fibre optique jusqu'à l'abonné) et les offres FTTLA ou FTTB (fibre optique jusqu'à l'immeuble puis raccordement au logement avec du câble coaxial). Autrement dit, SFR-Numericable, qui utilise cette technologie, ne pourra plus utiliser le terme fibre optique pour parler de ses offres très haut débit.

Pour rappel, Free, Orange et Bouygues Telecom utilisent le FTTH : la liaison entre le logement et le nœud de raccordement optique est constitué uniquement de fibre optique. SFR-Numericable quant à lui a recours à la technologie FTTB ou FTTLA : l'opérateur tire la fibre optique au plus près de l'immeuble puis relie l'appartement via un câble coaxial.

Rappelons que depuis des années, l'emploi du mot fibre (notamment dans les publicités) pour les offres s'appuyant sur la technologie FTTB ou FTTLA est sujet à polémique. Ainsi, l'été dernier, Free attaquait SFR-Numericable pour publicité mensongère.

Dans le but de "renforcer l’information du consommateur sur le débit montant quand le débit descendant est indiqué ainsi que sur le raccordement final utilisé par les opérateurs dans les offres utilisant le mot « fibre»", le Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique a ainsi publié un arrêté pour clarifier les choses. Cette décision entrera en vigueur le 1er juin prochain.

L'ARCEP, qui avait déjà énoncé son souhait d'établir une distinction entre câble coaxial et fibre optique, se félicite de cette décision : "L'Autorité salue la volonté du Gouvernement d'éclairer le choix des utilisateurs, et de contribuer ainsi à établir la confiance et la transparence qui sont indispensables pour accompagner le cycle d'investissement dans les réseaux à très haut débit" se réjouit en effet le régulateur dans un communiqué.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus