A 8:38 dans Autres opérateurs

Baromètre des débits fixes : le très haut débit s’envole et OVH crée la surprise [MàJ]

18
FEV
2014
Partager cette actu sur :

DT Débit LogoDegroupTest, l’un des leaders des tests d’éligibilité en France, et des tests de débits (fixes et mobiles) publie son baromètre des connexions fixes pour le second semestre 2013. Cette période est notamment marquée par la montée en puissance des réseaux très haut débit. Sur les réseaux ADSL, OVH, le dernier entrant, crée la surprise en passant devant Free.

Sur la période de 1er juillet au 31 décembre 2013, DegroupTest a recueilli 3,88 millions de tests de débit. Avec l’arrivée du VDSL2 le 1er octobre 2013, DegroupTest a décidé de répartir les connexions en deux catégories : les connexions très haut débit qui comprennent les accès en FTTH (fibre optique), en FTTLA (câble) et VDSL2 et les connexions haut débit qui comprennent les accès en ADSL et HFC (Hybrid/Fibre Coax).

Ne pouvant faire la différence entre du VDSL2 et de l’ADSL, nous sommes partis du principe que toute connexion possédant un débit montant supérieur à 1,1 Mb/s utilisait le VDSL2. Le débit théorique montant en VDSL2 est de 100 Mb/s. Cela signifie donc qu’un opérateur qui utilise massivement cette technologie risque d’obtenir des résultats inférieurs à un opérateur privilégiant la fibre optique. Cette dernière permettant d’atteindre des débits jusqu’à 1 Gb/s.

Très haut débit : les opérateurs ouvrent les vannes

Pour la période du second semestre 2013, nous assistons à une explosion de la moyenne des débits descendants (tous opérateurs confondus) en très haut débit puisqu’elle double quasiment passant de 28,4 Mb/s à 50,6 Mb/s. SFR se distingue en fournissant le débit descendant moyen le plus élevé [61,7 Mb/s) à ses abonnés quant au débit montant, c’est Free avec 48,7 Mb/s qui surclasse la concurrence.

ADSL : OVH crée la surprise

Dernier entrant sur le marché de la fourniture d’accès Internet en ADSL, OVH entre dans notre classement en première place jusque-là, occupée par Free. L’entreprise nordiste plus connue pour son activité d’hébergeur devance Free avec une moyenne des débits descendants de 7,5 Mb/s contre 6,8 Mb/s pour Free. Toutefois, ces résultats sont à prendre avec des pincettes. Pour OVH, DegroupTest ne dispose que de 975 tests contre plus d’un million pour Free.

Le satellite plus fort que l’ADSL

L’Internet par satellite tient ses promesses. Avec une moyenne des débits descendants de 8,1 Mb/s (6,5 Mb/s en ADSL) et une moyenne des débits montants de 1,6 Mb/s (0,7 Mb/s en ADSL), le satellite prouve qu’il est vraiment l’alternative à l’ADSL en zone rurale. Cette technologie permet de fournir une connexion de meilleure qualité que l’ADSL quel que soit le lieu où l’on vit. Cependant, l’Internet par satellite souffre de quelques défauts : un temps de réponse extrêmement long qui empêche le jeu en ligne, son coût d’installation et sa limite en volume de trafic. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre dossier. notre dossier.

L’étude complète avec graphiques et analyse est disponible sur DegroupTest.com.

[Mise à Jour] : suite à un problème de filtrage de nos données, les premiers résultats publiés sur le satellite étaient erronés. Ils sont désormais corrigés.

>>> Pour accéder au baromètre, cliquez ici

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus