A 13:40 dans Internet, Téléphonie

Edito de juin : l’ADSL appartient-il au passé ?

3
JUIN
2013
Partager cette actu sur :

Montre poussiéreuse
Pour ce dernier édito avant l’été, intéressons-nous à une question qui brûle de plus en plus de lèvres : l’ADSL appartient-il au passé ? Cette technologie n’est-elle pas vouée à disparaître des foyer à l’heure où le très haut débit mobile se fait de plus en plus présent ?

Cela fait plusieurs mois que le débat autour de l’extinction du cuivre a lieu. L’ADSL pourrait donc voir ses jours comptés si une mesure en faveur de son arrêt voit le jour. Les défenseurs du réseau cuivré estiment qu’on peut encore monter en débit les accès sur cuivre pour être tranquille une dizaine d’années supplémentaires. Mais il semble que le plus grand ennemi de l’ADSL ne soit pas le FTTH mais le très haut débit mobile.

Broken computerEn effet, la 4G procure des débits bien supérieurs à ce que permet l’ADSL et, du côté du temps de latence, le très haut débit mobile offre des performances similaires au haut débit sur cuivre. Les PC fixes commencent à déserter les foyers et la mode est aux terminaux mobiles, même en usage domestique. On peut se demander si certains ne vont pas tout simplement basculer leur abonnement Internet fixe vers un forfait 4G.

Ceux qui ont besoin d’un grand volume de données n’y songent pas encore. En effet, le fair-use des abonnements 4G est encore trop étriqué pour permettre de profiter pleinement de sa connexion au fil du mois. Toutefois, il est certain que les opérateurs vont procéder à des ajustements afin de mieux attirer les clients.

Mais l’ADSL ne trouvera pas beaucoup de justifications auprès de celui qui a simplement besoin d’une connexion pour relever surfer un peu, échanger des mails depuis son mobile ou regarder des vidéos en streaming sur sa tablette.

Gamines avec PCAu final, seul l’usage de la télévision sur IP pourra permettre à l’ADSL de profiter d’un sursis dans les zonez non couvertes en fibre mais desservies par la 4G. Ceux qui n’ont que faire du petit écran pourraient rapidement troquer leur box contre un petit galet 4G Wi-Fi pouvant desservir l’ensemble du foyer avec des débits plus que corrects. La montée en débit sur cuivre est-elle déjà le futur du passé ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus