A 13:34 dans Fibre optique, Vidéos

Edito : la fin du triple play a-t-elle sonné?

4
MAI
2015
Partager cette actu sur :

Il y a treize ans Free révolutionnait le monde des télécoms avec le triple play. Aujourd’hui, alors que le très haut débit prend son envol et que la téléphonie mobile n’a jamais été aussi bon marché, quel opérateur osera revenir à une offre Internet seule ?

FacebookTwitter

Le très haut débit fixe et mobile révolutionne notre façon de consommer la télévision et la téléphonie. Pourtant, les opérateurs font mine de ne rien voir et nous vendent de plus en plus de choses dont nous n'avons plus besoin.

Téléphonie fixe : mais pourquoi faire ?

Il y a une petite quinzaine d'années, la téléphonie mobile coûtait très chère. Souvenez-vous, nous comptions nos SMS et ne nous éternisions pas au téléphone hormis les abonnés SFR qui possédaient un forfait millenium. Quant à l'internet mobile, nous ne le concevions même pas. Pour éviter les dépassements de forfait, il était d'usage de dire "appelle moi sur le fixe !". Aujourd'hui, qui branche encore son combiné téléphonique sur sa box Internet ? Du moins, qui l'utilise encore ? Pourtant, notre opérateur ne nous laisse pas le choix, nous devons souscrire à une offre de téléphonie fixe. Heureusement pour les opérateurs. Les tarifs à l'étranger via un mobile justifient encore le téléphone fixe. Du moins, quand on ne connait pas Skype.

Mais qui regarde encore la télévision ?

Avec le développement du streaming notamment grâce à ses services comme Netflix et de la télévision de rattrapage, la télévision linéaire est en voie de disparition. Plus on descend en âge, moins on regarde la télévision sur un téléviseur et encore moins en direct. Une étude révèle que plus d'un Américain sur deux regarde des films et des programmes télévisés en streaming.

Pour le moment, les opérateurs ont encore de la marge. Si un abonné est en haut débit, il ne pourra pas contourner tous les programmes TV puisque les opérateurs allouent au flux TV une bande passante spécifique. Cette spécificité technique leur permet de faire de la télévision une chasse gardée. Toutefois, le développement de la fibre optique allié aux nouveaux terminaux pourraient bien les amener à repenser leur modèle.

ChromeCast, téléviseurs connectés, set-top-box, consoles de jeux, TNT, applications TV, aujourd'hui, les possibilités pour accéder à ses contenus sans passer par la box TV de son opérateur son nombreuses et les services OTT représentent une véritables menaces pour eux. Quand Free bannit Netflix de la Freebox Révolution ne mène-t-il pas un combat d'arrière garde ?

Pourtant, les opérateurs continuent à vendre des offres triple play et à développer de nouveaux décodeurs TV. Est-ce qu'une interface ergonomique suffira-telle à justifier un abonnement triple play ?

A quand une offre Internet seule ?

Aujourd'hui, les consommateurs acceptent encore de payer pour des services qu'ils n'utilisent plus (la téléphonie fixe),  des services qu'ils n'utilisent pas (les 150 chaînes qu'ils ne regardent jamais) et des services auxquels ils pourraient avoir accès sans payer ou en payant le prix juste.

Les opérateurs ont encore du temps devant eux ; la fibre optique étant encore loin de couvrir toute la population. Toutefois, aux Etats-Unis, la tendance du Cord cutting prend de l'ampleur. Ce mouvement consiste pour un abonné à quitter son opérateur de télévision par câble au profit d'un service OTT (Over-the-top) comme Netflix . La France va-t-elle suivre ce chemin ?

Pour l'instant, seul Bouygues Telecom et OVH osent proposer des offres sans télévision mais uniquement en ADSL et avec de la téléphonie fixe. Pour le moment, l'offre de Bouygues Telecom à 19,99 €/mois ne semble pas encore faire trembler la concurrence.

Pour combien de temps devrons nous payer pour des services que nous n'utilisons pas ? La réponse est simple : le temps de financer les infrastructures en fibre optique. A moins que Netflix, Google etc. acceptent de payer la bande passante qu'ils utilisent. Mais là on touche à un autre débat...

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus