A 13:40 dans Internet, Téléphonie

Edito d’août : le quadruple play sera-t-il le nouveau standard ?

2
AOÛ
2010
Partager cette actu sur :

Smartphone netbook mobilitéLe forfait triple play s’est imposé comme le standard des offres d’accès à Internet, mais voici venir le quadruple play. Après Bouygues Telecom et ideo, SFR et son Pack Absolu, ce sera au tour d’Orange avec une offre qui serait baptisée Totem. Cette nouvelle vague d’offres est-elle passagère ou s’imposera-t-elle sur la durée ?

Le triple play serait-il en train de vivre ses dernières heures ? Il est encore trop tôt pour le dire mais les opérateurs se positionnent au fur et à mesure sur le terrain du quadruple play. Bouygues Telecom a été le premier à faire un pas dans ce nouveau type d’offres avec ideo. L’opérateur, arrivé sur le marché de l’ADSL plus tard que les autres acteurs, a rapidement cherché à se démarquer en proposant une offre différenciante. Bouygues Telecom n’avait rien à perdre en lançant ideo. Au pire, il pouvait convertir ses abonnés mobiles vers son offre fixe. Au mieux, il pouvait grignoter les parts de marché des autres opérateurs et augmenter son parc de clients rapidement. Les chiffres montrent que le levier ideo a bien marché pour Bouygues puisque l’offre lui a permis d’écouler nombre de Bbox dans les foyers.

Espace SFR boutiqueSFR a été le deuxième à franchir le pas. A l’occasion de l’arrivée de ses nouvelles offres mobiles, l’opérateur au carré rouge a lancé le Pack SFR Absolu. Contrairement à ideo qui propose plusieurs déclinaisons, ce pack ne propose qu’un forfait quadruple play à plus de 100 €/mois. Réservée à ceux qui ont un budget télécoms élevé, cette offre permet surtout à SFR de tester le marché avant de lancer une offensive plus complète.

Le prochain sur la liste est Orange. Si l’on en croit les informations diffusées jusqu’ici, l’offre quadrupe play de l’opérateur devrait couvrir un large panel de besoins et se positionner en face de celle de Bouygues Telecom. Orange, dont les recrutements ADSL sont en chute libre depuis le début de l’année, pourrait profiter de cette initiative pour inverser la tendance. Free devra, quant à lui, attendre d’arriver sur le terrain du mobile avant de proposer une offre quadruple play de son cru. Le fournisseur d’accès a également du mal à étendre son parc depuis plusieurs mois et la mobilité devrait lui permettre d’apporter une dimension supplémentaire à son offre Freebox qui commence à prendre un petit coup de vieux.

Ces nouvelles offres quadruple play sont-elles simplement un moyen rapide pour les opérateurs de dynamiser leur parc d’abonnés ou s’inscrivent-elles dans une vraie tendance de fond qui pousse vers la convergence ? Il est encore trop tôt pour le dire. Toujours est-il que cela va modifier les références tarifaires établies depuis plusieurs années.

Billet de 30 EuroL’offre unique aux alentours des 30 euros pourrait céder sa place à une ribambelle de déclinaisons pour personnaliser le côté mobile, rendant la comparaison entre les FAI plus complexe. La généralisation du quadruple play aurait également comme conséquence probable une rigidification du marché de l’accès à Internet, comme le redoute l’ARCEP.

Il reste maintenant à savoir si le couple ADSL + mobile parvient à séduire les clients sur la durée. Et il y a fort à parier que les opérateurs travaillent déjà sur du quintuple play comprenant l’accès fixe (Internet, télévision et téléphonie), un abonnement mobile pour smartphone et un forfait 3G pour les tablettes ou les netbooks.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus