A 9:23 dans Internet

Net Ecoute : des outils pour aider les parents face aux dangers d’Internet

20
OCT
2011
Partager cette actu sur :

Enfants avec ordinateur portable Le secrétariat d’Etat à la famille et l’association e-enfance viennent de mettre en place un site Internet et un numéro de téléphone pour aider les parents à comprendre les dangers d’Internet et à mieux protéger les enfants face à ceux-ci.

Après le site Internet sans crainte destiné aux parents des 12-16 ans, voici venir Net Ecoute pour les parents d’enfants plus jeunes. Lancé par Claude Greff, secrétaire d’Etat à la Famille, et l’association e-enfance, ce nouveau portail de services se destine notamment à aider les parents face à l’utilisation d’Internet par leur progéniture.

Que ce soit dans la prévention contre la pornographie, sur la façon de communiquer avec les autres internautes ou sur les jeux en ligne, le site Net Ecoute et son espace info-familles tente de répondre à des questions que se posent les parents comme « Dois-je connaître les mots de passe de mes enfants ? », « Mes enfants veulent s’inscrire sur Habbo, de quoi s’agit-il ? » ou encore « Puis-je laisser mon enfant jouer à un jeu dit violent puisque tous ses amis y jouent ? ». Bref, il s’agit là d’interrogations de base pour tout parent vivant au 21ème siècle. Si les réponses apportées par le site ont le mérite d’être claires et simples, elle restent toutefois en surface et peuvent parfois être insuffisantes.

Fille avec ordinateur portableLe site Net Ecoute offre également un espace pour les enfants. Plus poussée que la partie dédiée aux parents, cette section du site permet notamment aux moins de 12 ans de comprendre la différence entre un virus et un adware, d’apprendre comment détecter les techniques de phishing ou de savoir comment et pourquoi protéger ses données sur Facebook.

Des conseillers sont disponibles par mail, par chat, par skype ou encore par téléphone au 0820 200 000 de 9h à 19h (coût d’une communication locale). L’initiative est louable mais elle a ses limites car il y a un réel déséquilibre dans la communication vers les deux publics visés. La partie du site s’adressant aux parents manque réellement de pertinence et de profondeur alors que celle dédiée aux enfants peut être un brin complexe pour un enfant de 7-8 ans.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus