France Télécom porte plainte contre Numericable

4
MAR
2008
Partager cette actu sur :

Justice
France Télécom n’aime pas la fibre de Numericable

La course à la fibre optique commence à prendre de la vitesse. Numericable a réussi à positionner son offre de façon assez agressive depuis quelques mois avec son accès à 100 Megas. Alors que les FAI présents dans le monde de l’ADSL ont encore du mal à donner une visibilité à leurs prochaines offres à 100 Mb/s, le câblo-opérateur semble avoir pris de l’avance en terme de communication.

Justement, l’aventure médiatique de Numericable n’est pas du goût de France Télécom qui vient de porter plainte contre le câblo-opérateur. Pour l’opérateur historique, Numericable ne devrait pas utiliser le terme « fibre optique » pour décrire la technologie qu’il utilise.

fibre optiqueIl est vrai que l’offre de Numericable, même si elle est basée sur de la fibre optique, ne s’apparente pas à du FTTH, fibre jusqu’à l’abonné. Il s’agit de FTTLA, le coaxial prenant le relais entre l’amplificateur et l’abonné.

Quoiqu’il en soit, même si l’offre en FTTLA est plus limitée en développement que le FTTH (en terme de débits à venir et de gestion d’infrastructures), le mérite de Numericable dans cette histoire est d’avoir engagé la course à la fibre optique, là où les FAI s’endormaient un peu. Les grands noms de l’ADSL (Orange, Neuf et Free) peinent encore à développer leurs offres en fibre optique au grand public à cause de la lenteur du déploiement, et Numericable aimerait beaucoup profiter de ce laps de temps pour se faire un nom dans les accès à 100 Mb/s grâce à une visibilité renforcée.

Logo NumericableFrance Télécom, habitué des positions de leader dans le domaine des télécoms (ADSL, mobile), voit ici la situation lui échapper au profit de Numericable, dont l’image a subi un lifting de choc pour devenir « totalement hype » : spots TV rythmés par la musique de Justice, logo plus épuré, couleurs flashy…

Fibre ou pas fibre, la justice aura le dernier mot dans cette histoire… Espérons seulement que, dans l’ombre, le déploiement de cette tant attendue fibre optique s’accélère.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus