A 13:36 dans Fibre optique

Fibre optique : Mégalis attaque le chantier de Bretagne Très Haut Débit

21
OCT
2013
Partager cette actu sur :

BretagneLa Bretagne n’en a plus pour longtemps à être considérée comme une région lointaine. La fibre optique va commencer à couvrir tout ce territoire dans les prochaines années. Le 18 octobre, Mégalis a annoncé le début de la première tranche de travaux de Bretagne Très Haut débit pour un montant de 100 millions d’euros.

FacebookTwitter

Le fibre optique prend son envol en Bretagne. Mégalis, le Syndicat mixte a décidé le lancement des premiers travaux du plan Bretagne Très haut débit la semaine dernière. « L’accessibilité numérique est un enjeu majeur pour une région périphérique comme la Bretagne. Nous préparons notre futur et nous assurons de l’activité et de l’emploi pour les années à venir. » , a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre e la Défense mais aussi Président du Syndicat mixte. Créé en 1999, Mégalis Bretagne est le Syndicat mixte de coopération territoriale qui regroupe 99 membres dont le Conseil Régional de Bretagne, les quatre conseils généraux de Bretagne, 11 communautés d’agglomération, 79 communautés de communes, trois villes, soit un total de 1130 collectivités éligibles. Mégalis a été désigné fin 2012 pilote du projet Bretagne Très Haut débit. L’objectif est de fibrer d’ici 2025, un million de foyers.

Projet de déploiement en nombre de lignes

Projet de déploiement par zones géographiques

Cette première tranche qui s’inscrit dans la première phase de déploiement régional de la fibre optique bénéficiera d’un budget de 100 millions d’euros. Cette phase de quatre ans s’étalera sur la période 2014-et 2018. Elle bénéficie de près de 500 millions d’euros et comprend 3 étapes :
  • Une montée en débit
  • Un déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné dans les villes moyennes (13 villes pour commencer) soit l’équivalent de 100 000 prises et un nombre équivalent en zone rurale, selon une programmation territoriales définie en cohérence avec les objectifs des SDTAN départementaux.
  • La réalisation de liaisons optiques spécifiques pour des sites prioritaires, d’ éducation, de santé, d’entreprises ou de services publics.
La première tranche de travaux concerne quatre villes moyennes : Auray, Carhaix-Plouguer, Lamballe et Redon et une vingtaine de zones rurales D’ores et déjà Mégalis prévoit l’après chantier. Durant cette première phase de travaux, Mégalis planchera sur la deuxième tranche de travaux dont le lancement interviendra avant la fin de la 1ère tranche. C’est aussi Mégalis qui désignera l’opérateur qui exploitera le réseau, le commercialisera et réalisera le raccordement des clients. La durée du chantier pour fibrer les 1,642 millions de foyers est estimé à 25 ans et son budget avoisinerait les 1,8 milliard d’euros. Si Mégalis privilégie les zones rurales, les grandes villes comme Brest, Quimper, Rennes, Lorient, Saint-Malo, Vannes et Saint-Brieuc seront fibrées par Orange qui a signé une convention.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus