A 15:09 dans Fibre optique, Orange

Premier plan de déploiement de la fibre optique en Dordogne

4
OCT
2013
Partager cette actu sur :

Logo de la région AquitaineMême s’il démarre dans la douleur, le chantier de la fibre optique en Dordogne va pouvoir enfin commencer. Six mois après avoir obtenu le feu vert d’Orange, le département s’est mis d’accord pour investir 150 millions sur six ans. Le premier plan fibre est acté.

FacebookTwitter

Les habitants de Dordogne peuvent souffler, le chantier de fibre optique va enfin commencer. Après s’être dotée d’un schéma directeur pour déployer le très haut débit et avoir conclu un accord avec Orange, la Dordogne a enfin trouvé le financement pour sa fibre optique. La semaine dernière, l’assemblée départementale a voté à l’unanimité un premier plan de déploiement sur six ans avec un budget de 150 millions d’euros. Soit 25 millions d’euros par an répartis de la manière suivante : 9,5 millions d’euros payés par l’Etat, 4,5 millions par la Région, 4 millions par le Département, 1 million par l’Europe, 500 000 payés par les communes ou communautés de communes et 3,5 millions empruntés à la Caisse des dépôts. L’objectif est de fibrer 60 % des foyers en très haut débit à 30 Mbit/s et tous les sites publics et professionnels. Toutefois, les priorités ne sont pas encore totalement définies. Quand la politique bride le déploiement de la fibre optique Fibre optiqueD’après le journal Sud-Ouest, un désaccord politique ralentit encore le lancement du chantier. D’un côté le Syndicat départemental d’énergies est favorable à un déploiement par « plaques » où zones économiques et foyers seront fibrés même temps. D’un autre côté, le Conseil général est plutôt favorable à un déploiement prioritaire de 300 sites économiques avant les domiciles privés. Ce dernier préfère miser sur la montée en débit pour les particuliers. Ce choix est contestable puisque la montée en débit, c’est-à-dire le passage au VDSL2, ne concerne que très peu de lignes (6 %) et fait figure de pis-aller. Toutefois, les deux parties semblent être sur la voie du compromis. D’après Jean-Philippe Sautonie, chargé du dossier au Conseil Général, la carte du déploiement sera revue en fonction des zones éligibles au VDSL2. La première ébauche sera dévoilée d’ici un mois.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus