A 9:59 dans Fibre optique

Fibre optique : quelles villes moyennes seront concernées ?

10
JAN
2011
Partager cette actu sur :

FranceComme convenu lors du lancement du programme national très haut débit, les opérateurs télécoms vont devoir remettre au gouvernement avant la fin du mois la liste des communes en zones peu denses où ils prévoient de déployer un réseau de fibre optique, afin de permettre à l’Etat d’investir l’argent issu du grand emprunt à bon escient.

Alors que le FTTH a du mal à décoller, avec seulement 100 000 abonnés au 3ème trimestre 2010, les villes moyennes devraient bientôt connaître la date de déploiement de la fibre optique sur leur territoire.

En effet, dans le cadre de l’attribution des 2 milliards d’euros issus du grand emprunt afin de soutenir le développement du très haut débit, le gouvernement a demandé aux opérateurs de présenter leurs intentions de déploiement dans les zones peu denses avant le 31 janvier 2011.

Billet de 20 eurosCette mesure a pour but d’éviter les doublons : deux opérateurs ne pourront pas déployer un réseau chacun sur le même territoire. En revanche, le prestataire qui sera retenu par le Commissariat général à l’investissement bénéficiera de prêts avantageux, à condition toutefois qu’il laisse les autres opérateurs accéder à son réseau FTTH à un tarif raisonnable, afin de permettre aux consommateurs de choisir librement leur FAI.

Enfin, les zones les moins rentables qui seront délaissées par les opérateurs seront rapidement identifiables et recevront des aides gouvernementales afin notamment de soutenir les actions des collectivités locales en faveur du déploiement du très haut débit.

Fibre optiqueCe dispositif devrait ainsi permettre d’éviter la formation d’une nouvelle fracture numérique et de maintenir la concurrence entre les différents opérateurs. Néanmoins, dans les faits, tous les acteurs du FTTH ne sont pas sur un pied d’égalité. En effet, si Orange a les moyens de déployer seul un vaste réseau de fibre optique, SFR et Bouygues Telecom ont d’ores et déjà fait le choix de s’allier dans les zones très denses. Quant à Iliad, qui doit préparer son réseau mobile 3G pour 2012, les zones peu denses ne sont certainement pas sa priorité.

Enfin, l’Association des Départements de France, qui regroupe 102 présidents de départements, a fait savoir dès le début du mois de novembre qu’elle jugeait le plan Très Haut Débit du gouvernement insuffisant. Selon elle, il faudrait 1 milliard d’euros pendant 15 ans afin d’atteindre l’objectif d’une couverture totale du territoire d’ici à 2020.

Dame âgée avec ordinateur portableEntre stratégies commerciales, maintien de la concurrence et aides d’Etat, le déploiement du FTTH relève encore une fois du casse-tête chinois. Mais, au final, les utilisateurs y trouveront-ils leur compte ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus