A 10:58 dans Corse, Fibre optique

La Corse passera bientôt entièrement au très haut débit

20
MAI
2014
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueLa MFTHD (Mission France Très Haut Débit) s’est rendue hier à Ajaccio. Lors d’une réunion avec la collectivité territoriale de Corse, elle s’est engagée à résorber la fracture numérique dans les zones rurales en déployant la fibre optique. Au total, 80 millions d’euros vont être investis en cinq ans.

Une fracture numérique importante en Corse

Lors de la réunion tenue hier par la collectivité territoriale de Corse, le déploiement de la fibre optique s’est révélé être urgent. En effet, la fracture numérique est une triste réalité sur l’île. Beaucoup d’entreprises, ou encore la ville de Corte où se situe l’université n’ont pas accès au très haut débit. Les zones urbaines les plus favorisées ont déjà été fibrées par les opérateurs, la Capa (communauté d’agglomérations du pays ajaccien) par Orange et la Cab (communauté d’agglomérations bastiaise) par SFR. Cependant le reste de la Corse et les zones les plus rurales ne disposent pas de la fibre optique.

L’engagement de l’Etat

Carte CorseAfin de résoudre cette situation, la Corse a besoin de l’implication des pouvoirs publics. Celle-ci passe par l’engagement de la CTC déjà impliquée depuis plusieurs années (l’élaboration du schéma directeur territorial d’aménagement numérique, le SDTAN a démarré en 2011). La collectivité territoriale de Corse sera aidée par la mission France Très Haut Débit.

80 millions d’euros en cinq ans

Les détails techniques du projet n’ont pas été révélés, mais on sait d’ores et déjà que 80 millions d’euros doivent être investis en cinq ans. Paul Giacobbi, président du conseil exécutif a détaillé ces investissements en déclarant : « Dans ces investissements, l’État est prédominant (il devrait investir une vingtaine de millions d’euros). Entre le PEI, le soutien national et le Feder (Fonds européen de développement régional) la CTC investira environ 20 % de cette somme globale ». Ainsi en cinq ans, la Corse devrait être entièrement fibrée et de nombreuses prises devraient s’ajouter aux 8 500 déjà installées entre Ajaccio et Bastia.

La fibre optique, source d’emploi

Si la fibre optique est une bonne chose pour le développement numérique de la Corse, elle l’est aussi pour l’emploi. En effet Antoine Darodes, directeur de la MFTHD a déclaré : « Les chantiers pour la mise en place de ces infrastructures sont également générateurs d’emploi et d’activité pour l’économie locale ». La chambre de métiers de Corse-du-Sud s’est déjà engagée dans la formation aux nouveaux métiers générés par l’installation de la fibre optique.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus