A 11:55 dans Internet, Marques, Microsoft

Microsoft – Yahoo! : Ballmer recule pour mieux sauter ?

5
MAI
2008
Partager cette actu sur :

Logo YahooMicrosoft a retiré son offre d’achat sur Yahoo! après l’échec des discussions entre Steve Ballmer et Jerry Yang. La stratégie adoptée par Yahoo! pourrait être sanctionnée par les actionnaires et affaiblir l’entreprise.

Steve Ballmer, P-DG de Microsoft a annoncé samedi le retrait de l’offre d’achat sur Yahoo!. Après des mois de négociations ardues, la firme de Redmond revient bredouille de sa chasse au portail Internet. Refusant de céder à la surenchère imposée par Jerry Yang, P-DG de Yahoo!, Steve Ballmer était tenté de se lancer dans un rachat hostile mais finalement il n’en est rien.

Des mois de négociations se transformant en duel

Microsoft avait augmenté son offre initiale (voir article ici), passant de 31 dollars par action à 33 dollars, mais cette hausse restait insuffisante pour Yahoo! qui tablait sur un minimum de 37 dollars. La semaine passée, alors que les transactions devenaient de plus en plus difficiles, Steve Ballmer avait lancé un ultimatum aux dirigeants de Yahoo! dévoilant l’hypothèse d’une OPA hostile. Les relations tendues entre les deux firmes laissaient présager une action en force de la firme de Redmond mais le dénouement s’avère inattendu.

Steve Ballmer
Finalement le P-DG de Microsoft prend acte de l’échec de la procédure d’acquisition : « Nous estimons que les exigences financières de Yahoo! ne sont pas raisonnables pour nous et qu’il est dans le meilleur intérêt des actionnaires, des employés et des autres détenteurs de parts de Microsoft de retirer notre proposition. »

De son côté, Jerry Yang, riposte une dernière fois en affirmant : « Depuis le début de ce processus, notre conseil d’administration et notre management ont été fermes dans notre conviction que l’offre de Microsoft sous évalue l’entreprise et nous sommes heureux de voir que tant de nos actionnaires se sont joints à nous pour exprimer ce point de vue. »

Les deux P-DG restent donc ancrés dans leur position au nom de l’intérêt des actionnaires. Toutefois, Yahoo! se retrouve en mauvaise posture. Après avoir refusé catégoriquement les offres de rachat, il va falloir que les dirigeants montrent que cette stratégie est la meilleure. Le projet de s’allier avec Google se concrétise mais des voix se font entendre parmi les actionnaires qui trouvaient la dernière offre de Microsoft alléchante. Par ailleurs, un accord avec Google rendrait Yahoo! dépendant de son principal concurrent, situation peu acceptable pour l’actionnariat.

Une situation délicate pour Yahoo!

Jerry Yang
Jerry Yang devra donc maintenir le cap de Yahoo! et éviter que le marché ne sanctionne le titre qui pourrait déjà perdre entre 20 et 30 % aujourd’hui, selon certains analystes, dès l’ouverture du Nasdaq.

A l’inverse, Microsoft assure sa solidité en ne rachetant pas Yahoo! à n’importe quel prix, Steve Ballmer a justement précisé dans un entretien au Wall Street Journal que Microsoft avait la capacité de devenir un acteur majeur de la publicité en ligne sans acquérir Yahoo!.

La stratégie de Microsoft, même si l’OPA hostile était l’hypothèse privilégiée, se révèle particulièrement efficace : Yahoo! ressort affaibli de ses négociations, dans une impasse, obligé de chercher des accords avec la concurrence pour consolider sa position alors que la grogne gagne les actionnaires. Pendant ce temps là, la firme de Redmond affiche une image raisonnable et solide, ne cédant pas à la surenchère grâce à l’alternative d’un développement autonome. Il est fort probable que Microsoft attende une chute vertigineuse de Yahoo! pour mettre la main dessus à moindres frais.

Même si ce premier duel se solde par un immobilisme des deux firmes, les mois à venir laissent présager une bataille épique où chacun voudra démontrer que sa stratégie est la meilleure.

FacebookTwitter

FacebookTwitter
A 16:05 dans Internet, Marques, Microsoft

Microsoft en passe de racheter Yahoo! ?

1
FEV
2008
Partager cette actu sur :

Logo YahooMicrosoft propose 44 milliards de dollars à Yahoo! pour son rachat

Alors que Yahoo! enregistre un recul de son bénéfice net de 23 % pour le quatrième trimestre de 2007, la société prévoit de faire face à des difficultés cette année. L’entreprise prévoit de supprimer 1 000 postes afin de restructurer son activité.

Logo MicrosoftMême si le portail est toujours en tête aux Etats-Unis, il reste devancé par Google sur le plan des moteurs de recherche. C’est le moment que choisit Microsoft pour se lancer dans une opération d’achat. La firme de Redmond a des vues sur Yahoo! depuis plusieurs mois mais c’est la première fois qu’elle propose une telle somme pour que leurs activités fusionnent. C’est en effet 44 milliards de dollars que Microsoft compte mettre sur la table, soit 31 dollars par action (62 % de plus que la valeur de l’action aujourd’hui).

Bill Gates
Grâce à cet éventuel rachat, Microsoft pourrait venir concurrencer Google sur son terrain. L’entreprise de Bill Gates n’en est d’ailleurs pas à sa première tentative puisqu’elle avait déjà proposé un rapprochement en février 2007. A cette époque, Yahoo! avait décliné l’offre assurant pouvoir remonter la pente sur le marché publicitaire.

Selon Cercle Finance, Yahoo! qualifie cette offre de « non sollicitée ». Toutefois le groupe précise : « Le conseil d’administration va évaluer cette offre avec toute son attention. Il déterminera si elle est dans la logique des plans stratégiques de Yahoo! et si elle est à même de maximiser la valorisation du groupe sur le long terme pour ses actionnaires. »

Quoiqu’il en soit, dès l’ouverture de Wall Street, le cours de l’action Yahoo! augmentait de 49 %. Merci qui ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus