A 9:18 dans Fibre optique

La FIRIP publie son premier observatoire des entreprises des RIP

22
MAR
2013
Partager cette actu sur :

Logo de la FIRIPLa FIRIP a lancé le premier observatoire des entreprises en charge de l’aménagement des réseaux très haut débit d’initiative publique. Une étude, confiée à l’Idate, montre que le secteur offre des perspectives de croissance significatives.

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique ne chôme pas. A peine trois mois après sa création, la FIRIP publie le premier observatoire de ce secteur d’activités. Les RIP devraient constituer un relais de croissance important, notamment au niveau des emplois directs.

La FIRIP a confié une enquête à l’IDATE afin d’avoir un vision globale du secteur et de ses perspectives. L’étude s’appuie sur près de 120 entreprises regroupées dans 9 catégories :

  • Cabinets de conseil et bureaux d’études
  • Entreprises de génie civil
  • Equipementiers télécoms
  • Fournisseurs de câbles en fibre optique
  • Fournisseurs d’infrastructures
  • Intégrateurs et entreprises assurant l’exploitation et la maintenance des réseaux
  • Opérateurs de services clients effectifs ou potentiels des RIP
  • Opérateurs de gros gestionnaires des RIP
  • Autres acteurs

Plus de 2 680 emplois équivalents temps plein sont mobilisés sur les RIP. La plus grande partie, près de 1 000, se trouve chez les opérateurs de gros. Les intégrateurs et entreprises de génie civil concentrent environ 500 emplois chacun sur les RIP.

Le nombre d’emplois concernés devrait doubler d’ici 2015 si l’on en croit les résultats de l’étude. Plus de 69 % des entreprises prévoient d’augmenter les effectifs consacrés aux RIP dans les trois ans à venir. Trois catégories se démarquent :

  • 56 % des entreprises prévoient une croissance des effectifs pour les ingénieurs et cadres techniques
  • 47 % prévoient une croissance des effectifs pour les commerciaux
  • 46 % prévoient une croissance des effectifs pour les techniciens

Concernant les ouvriers, seules 21 % des entreprises prévoient d’accroître leurs effectifs, 79 % s’attendant plutôt à une stabilisation.

Fibre optiqueLa période 2013-2015 serait sous le signe de la croissance. En effet, 94 % des entreprises planifient une augmentation du chiffre d’affaires sur les RIP pour les 3 ans à venir. Pour 52 % d’entre elles, cette croissance devrait être supérieur à 20 %. A signaler, l’ensemble des opérateurs de gros et des opérateurs de détails s’attendent à une croissance de plus de 10 % (2/3 à plus de 20 % de croissance).

Si les retombées positives sont déjà notables pour ce secteur, il faut également prendre en compte le levier de croissance que les RIP représentent pour les territoires dans leur ensemble (zones d’activités, services publics…). Le gouvernement, avec sa feuille de route, dispose d’un outil de développement économique crucial pour le pays et la FIRIP, grâce à cet observatoire, entend bien le lui rappeler.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus