A 12:07 dans Orange

Orange perquisitionné par l’Autorité de la concurrence

21
DEC
2010
Partager cette actu sur :

Autorité de la concurrenceL’Autorité de la concurrence a sans doute voulu frapper les esprits en perquisitionnant, avec l’aide de la police judiciaire, quatre sites de France Télécom, jusqu’au bureau de Stéphane Richard, le 9 décembre dernier. De nombreux documents ont été saisis dans le cadre d’une enquête autour des offres de téléphonie mobile aux entreprises qui fait suite à une plainte de SFR.

Au mois d’août, SFR déposait une plainte auprès de l’Autorité de la concurrence concernant les pratiques commerciales d’Orange dans le secteur de la téléphonie mobile pour les entreprises, évalué à 3 milliards d’euros.

Alors que l’opérateur au carré rouge représente 34 % de ce marché, pourcentage comparable à sa position dans le secteur de la téléphonie mobile grand public, France Télécom en détiendrait 55 % contre 42,5 % dans le grand public.

menottes
Soupçonnant des pratiques d’éviction, et notamment « des ristournes trop importantes accordées aux grands comptes », l’Autorité de la concurrence a ainsi organisé des perquisitions simultanées de large envergure sur quatre sites de l’entreprise dont « celui d’Orange France à Arcueil, celui d’Orange Business Services à Saint-Denis et celui du groupe, place d’Alleray à Paris ».

L’opération a duré 18 heures et aurait permis au Sages de la rue de l’Echelle de récolter de nombreux documents qu’ils vont à présent devoir examiner. Ils devraient alors rendre une décision dans un délai de 10 à 12 mois.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus