A 9:21 dans TV

Free veut faire payer aux chaînes gratuites l’accès au Replay

22
OCT
2013
Partager cette actu sur :

Freebox TVReplayLe succès de la télévision de rattrapage n’est pas du goût de Free, surtout lorsqu’il s’agit des services fournis par les chaînes gratuites. Pour Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, la maison mère de Free, il ne serait pas anormal que les chaînes proposant des contenus en clair apportent leur contribution.

FacebookTwitter

Free et les fournisseurs de contenus n’ont vraiment pas la même vision des choses. Après avoir ouvert un premier front avec Google qu’il accuse de phagocyter sa bande passante avec YouTube sans reverser le moindre centime, l’opérateur aimerait bien que les chaînes de télévision en claires participent au financement de la télévision de rattrapage. Lors du colloque organisé par l’ARCEP,Maxime Lombardini , directeur général d’Iliad a non seulement réclamer une contribution financière aux opérateurs OTT (les fournisseurs de contenus indépendant tels que Youtube, Netflix, Hulu, Facebook) qui saturent les réseaux mais souhaiterait aussi faire payer les chaînes de télévision gratuites. Maxime Lombardini FreeFace au succès de leurs services de télévision de rattrapage, Free explique que le replay est aussi très gourmand en bande passante et qu’il est anormal que l’opérateur ne touche rien sur les revenus générés par les publicités diffusées en replay. Pour justifier cette demande, Maxime Lombardini explique que Free est en charge de la maintenance des serveurs. Or les serveurs des chaînes payantes sont en partie financés par l’abonnement. Les Freenautes payent déjà un service gratuit Si l’on peut estimer la demande légitime, venant de Free elle parait surprenante. L’opérateur est tout de même le seul a proposer une option permettant d’accéder au replay (normalement gratuit) entre 19h et 22h. Moyennant 3,99 €/mois ou 0,99 €/soirée, le Pass Prioritaire permet aux abonnés d’être certains d’accéder au Freebox TV Replay sans dysfonctionnement. Si elle a le mérite de relancer le débat sur le rôle des fournisseurs de contenus, cette nouvelle sortie de Maxime Lombardini risque de ne pas plaire du côté de France Télévisions. Avec TF1 et M6, le groupe de chaînes publiques doit se sentir particulièrement visé puisqu’il propose pas moins de cinq chaînes en Replay. Lors de la mise ne place du Pass Prioritaire, Laurent Frisch, directeur de France Télévisions s’était dit révolté.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus