A 8:38 dans Free, Orange

Free Mobile : des pannes à répétition jusqu’en juin ?

21
MAR
2012
Partager cette actu sur :

angry cellphone personne en colère avec son téléphone mobileLes pannes sur le réseau de Free Mobile s’accumulent. Si depuis trois semaines, une grande partie des abonnés rencontrent beaucoup de difficultés entre 17h et 21h pour téléphoner, hier c’était le blackout total. Responsable de l’itinérance des communications, Orange nie toute responsabilité dans ces problèmes. Toutefois l’utilisation de passerelles en fibre optique à partir de juin devrait résorber la saturation.

Rien ne va plus sur le réseau de Free Mobile. Depuis environ trois semaines, les abonnés du nouvel opérateur se plaignent de ne pas pouvoir appeler le soir entre 17h et 21h (aux heures de pointe). Si d’habitude les clients devaient composer une dizaine de fois leur numéro pour joindre un correspondant, hier il était impossible de téléphoner dans plusieurs régions de France. Pendant plus de trois heures, le réseau de Free Mobile était hors service. Même les numéros d’urgence comme le 112 n’étaient pas joignables. Les choses sont revenus à la normal aux alentours de 21h00.

Logo de Free MobilePar ailleurs, il semblerait que ce problème ait aussi affecté les abonnés Sosh (la marque low cost d’Orange) et Virgin Mobile qui se sont plaints sur Twitter de coupures. Orange a reconnu que 2 % des appels étaient rejetés et a mis en place une cellule de crise.

Le silence assourdissant de Free

Depuis le début de ces pannes à répétition, Free Mobile ne s’est jamais exprimé publiquement. Seuls les conseillers de sa hotline reconnaissent des problèmes. Cependant, hier, probablement dépassée par l’ampleur de la panne, l’assistance téléphonique était injoignable. Après 18 minutes d’attente, nous avons abandonné l’idée d’avoir une explication. Sur son profil Facebook, Angélique Berge, directrice de la relation abonnés chez Free, reste silencieuse malgré les commentaires virulents et les défections.

Derniers commentaires postés sur le mur Facebook d'Angélique Berge

la fin des problèmes en juin ?

Good bye au revoir Post itD’où proviennent ces pannes à répétition ? Orange, qui a signé un accord d’itinérance avec Free Mobile, n’est il pas en mesure d’assurer ce surplus de communication ? Stéphane Richard, PDG de l’opérateur historique, n’a-t-il pas dit, les jours qui ont suivi le lancement de Free Mobile, qu’Orange devait installer de nouveaux équipements pour supporter le trafic provoqué par les clients de Free Mobile. Selon le journal Les Echos, le contrat d’itinérance stipule que jusqu’en juin, les passerelles entre les deux réseaux resteront en haut débit, ensuite elles utiliseront de la fibre optique.En outre, Free a récemment confirmé qu’il accélérait le déploiement de ses infrastructures.

Sachant que les clients ne sont pas engagés et que la concurrence s’est alignée sur ses offres (en tous cas pour le forfait illimité), Free Mobile risque, à son tour, de subir une hémorragie de client. L’autre risque est, que dans leur mécontentement, les Freenautes résilient aussi leur abonnement Internet.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus