A 9:44 dans Free, Orange

Mais qui est responsable de la panne chez Free Mobile ?

5
MAR
2012
Partager cette actu sur :

angry mobile client en colèreC’est étrange. La semaine où les trois opérateurs de réseau ont révélé l’étendu des pertes de clients dûe à l’arrivée de Free Mobile, le réseau du nouvel opérateur est tombé en panne pendant plusieurs heures vendredi dernier et des bugs ont perduré durant le week-end. Mais qui est responsable ? Free ou Orange ?

Iliad dévoilera en fin de semaine le nombre d’abonnés que Free Mobile a enregistré en deux mois. Mais d’ores et déjà, les analystes s’accordent à dire que le quatrième opérateur aurait engrangé 1,5 millions d’abonnés. Un chiffre remarquable quand on sait que le marché Français compte 60 millions d’abonnés et que Virgin Mobile, premier opérateur virtuel en possède 2 millions après 6 ans d’existence. Mais là où les choses se corsent, c’est que sur ce 1,5 million de clients, près de la moitié serait des transfuges des autres opérateurs. Près de 200 000 provenant d’Orange, 134 00 de chez Bouygues Telecom et SFR n’a pas souhaité communiqué sur ses chiffres.

Comment faire face à Free

good bye au revoir aéroportPour combler les pertes, Bouygues Telecom annonce des économies en réduisant le recrutement de personnel et Orange le gel des 100 plus gros salaires et une modération salariale. Toutefois, il semblerait que la meilleure arme pour stopper cette hémorragie de clients soit le dénigrement de Free. Depuis le lancement tonitruant de l’offre Free Mobile, les opérateurs n’ont eut de cesse de critiquer le nouvel opérateur et son emblématique fondateur, Xavier Niel. Il faut dire que ce dernier n’y est pas allé de main morte en traitant les clients de ces opérateurs de «pigeons ».

Ils ont même fait appel au gouvernement pour vérifier l’état du réseau de Free. Quant à Orange, il renégocirait son contrat d’itinérance. En effet, 97 % des télécommunications de Free passerait par le réseau d’Orange et non par celui de Free qui ne couvre à l’heure actuelle que 27 % de la population.

Free un réseau low cost ?

Après avoir eu des ratés avec l’envoi des cartes SIM, aujourd’hui Free doit faire face à des pannes de réseau. Vendredi dernier, une panne qui a duré plusieurs heures a touché un grand nombre d’abonnés Free. Il leur était impossible de joindre un correspondant, ou seulement après plusieurs tentatives, et impossible de recevoir des appels. Quant à l’Internet mobile, au mieux, les abonnés possédaient une connexion en 2G.

A titre personnel, abonné mobile chez Free de la première heure, les bugs avaient commencé bien avant vendredi et ont perduré samedi. Cependant, en six semaines, on ne peut pas dire que le réseau soit souvent perturbé. Mais il est vrai que lorsque ça vous arrive, c’est la panique.

Orange n’est pas mis en cause

Logo de Free MobileContacté par l’AFP, Iliad, la maison mère de Free, n’a pas souhaité faire de commentaire. On sait juste qu’il s’agirait d’un problème « d’équipements de signalisation. […] Free nous a informés en fin de matinée d’un incident sur un équipement de son réseau. Cet incident n’est en rien lié au contrat d’itinérance et au réseau Orange. »

Cette panne vient elle vraiment du réseau de Free alors que la majorité des connexions passent par le réseau d’Orange ? Ou bien, l’itinérance provoque-t-elle un saturation du réseau d’Orange. Une chose est sûre, soit Free accélère le déploiement de ses antennes, soit il devra payer plus cher son accord d’itinérance. A la fin, Free va vite devoir revoir ses tarifs à la hausse. Dépêchez vous, au rythme où Free mobile enregistre les abonnements, les 3 millions d’abonnés à 2 €/mois et 19,99 €/mois risquent d’être rapidement atteints.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus