A 8:33 dans Free

Free Mobile promet un retour à la normale dans 15 jours

28
MAR
2012
Partager cette actu sur :

Logo de Free MobileLes abonnés Free Mobile voient enfin le bout du tunnel. Après avoir subi des dysfonctionnements et des pannes récurrentes sur le réseau du nouvel opérateur, les clients ont enfin obtenu des explications. Free Mobile s’est adressé à eux sur son site et leur promet de tout mettre en œuvre pour régler les problèmes d’ici 15 jours.

Angry Cell Phone colèreSerait-ce la menace de l’UFC-Que Choisir de réclamer un indemnisation, les départs en nombre vers la concurrence, la menace d’Orange de suspendre l’accord d’itinérance ou bien encore les commentaires acerbes des abonnés sur le mur Facebook d’Angélique Berge, directrice de la relation abonnés chez Free, qui ont poussé l’opérateur à s’expliquer sur les pannes récurrentes de son réseau ?

Dépassé par le succès de son offre, Free Mobile éprouve les plus grandes difficultés à acheminer les télécommunications en soirée depuis quelques semaines. Mais pire encore, à plusieurs reprise, le réseau est tombé en panne pendant plusieurs heures.

C’est par un communiqué adressé aux abonnés dans leur espace personnel sur le site de Free Mobile que l’opérateur a donné un début d’explications. « Suite à la congestion de certains liens d’interconnexion avec l’opérateur d’itinérance (Orange, ndlr), il est possible qu’il soit nécessaire d’effectuer plusieurs tentatives afin d’établir des appels en soirée. », explique Free Mobile.

Encore 15 jours de diffcultés

heureux avec son téléphone mobileFree Mobile ne se contente pas d’établir un diagnostic. Confirmant sa volonté d’accélérer le déploiement de son réseau, il affirme que tout sera réglé d’ici deux semaines. « Nous travaillons avec l’opérateur d’itinérance à l’augmentation des capacités d’interconnexion voix entre nos deux réseaux, et prévoyons un retour progressif à la normale dans les 15 prochains jours. », précise l’opérateur.

Cette absence de communication et ces pannes récurrentes risquent de laisser des traces chez les consommateurs. Espérons que ce délai de 15 jours soit respecté. La semaine dernière, le journal Les Echos laissait entendre que ces dysfonctionnements pourraient perdurer jusqu’en juin.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus