A 15:05 dans Constructeurs, Free

Qui sera l’équipementier de Free Mobile ?

22
DEC
2009
Partager cette actu sur :

Affiche du film 2012
Maintenant qu’il a obtenu la licence 3G, Free devra faire des choix importants au cours des prochains mois. L’opérateur devra en effet déployer un réseau mobile rapidement pour lancer ses offres commerciales en 2012 au plus tard.

Free revêt le costume d’opérateur mobile. Entre conception d’offres, stratégie commerciale et déploiement de réseau, de nombreux défis attendent l’opérateur dans les années à venir.

Le premier grand enjeu de Free Mobile sera la construction d’un réseau. L’opérateur s’est engagé à couvrir au minimum 27 % de la population avec le service voix, il devra donc déployer antennes et baies radio sur le territoire pendant les prochains mois.

Modem FreeboxFree a privilégié les solutions internes pour son réseau fixe. Du DSLAM à la Freebox, l’opérateur maîtrise toute la chaîne des équipements. Pourra-t-il reproduire ce schéma dans le mobile ? Rien n’est moins sûr.

Xavier Niel a indiqué au Figaro que le choix se portera sur un équipementier européen (Alcatel-Lucent, Ericsson ou Nokia Siemens Netowrks), en ce qui concerne le cœur de réseau. Pour les antennes-relais, le fondateur de Free fera jouer la concurrence : « Nous retiendrons les meilleurs équipements au meilleur prix avec la préoccupation de bâtir une infrastructure durable. » Le constructeur chinois Huawei a été cité plusieurs fois à ce niveau, mais rien de concret n’a encore filtré pour le moment.

SmartphonesLa question des terminaux se posera également. A la différence du fixe où il n’a à gérer que deux modems proches (Freebox V4 et V5), le parc des téléphones mobiles et autres smartphones comporte des centaines de modèles différents. Free Mobile s’orientera-t-il vers un smartphone unique en privilégiant la piste d’un Freephone ou fera-t-il coexister pléthore de références sur son réseau ?

Ces choix cruciaux détermineront certainement la façon dont Free Mobile envisage de se positionner sur le marché. En investissant le monde du mobile, Free s’engage dans une aventure difficile mais passionnante.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus